Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Présentation du team Scot Racing à Milan

Présentation du team Scot Racing à Milan

Présentation du team Scot Racing à Milan

La présentation du team Scot Racing d'Andrea Dovizioso a eu lieu hier au stade San Siro de Milan. Le Champion du Monde 125 passe cette année en 250 avec le japonais Yuki Takahashi, tandis que Fabrizio Lai et Mike di Meglio rejoignent le team 125 de la structure italienne, Kopron Racing World.

« Le premier contact avec la 250 ne fut pas évident, car j'étais habitué à une machine plus légère en 125, » expliquait Dovizioso, qui pilotera cette année une Honda RSW usine. « La 250 est plus puissante – c'est une super moto, mais elle aussi plus lourde et j'ai dû changer ma façon de piloter. »

« Durant l'hiver, j'ai travaillé dur avec le team et je suis content des résultats que nous avons obtenus. Je peux maintenir un bon rythme et je commence à vraiment comprendre la moto. »

« Toutefois, cela ne veut pas dire que la saison sera facile. Cette année, le plateau 125 sera plus relevé que jamais. Battre le Champion, Dani Pedrosa, ne sera pas aisé, en plus d'être rapide, il est plus léger que la plupart des autres pilotes. Il y a aussi des pilotes expérimentés et véloces, comme de Puniet et Porto, qui ont l'air d'être très motivés cette année. »

« Il y a aussi des pilotes comme Alex de Angelis, Lorenzo et Barbera… Il y a beaucoup de pilotes qui peuvent prétendre au titre et j'espère compter parmi eux. Nous avons encore une grosse marge de progression, ce qui est plus qu'encourageant, mais d'un autre côté, nous devrons gérer notre manque de repères dans cette catégorie. »

Yuki Takahashi, qui avait brillé l'an dernier en décrochant une cinquième place au Motegi, disputera cette année sa première saison complète en Championnat du Monde, mais son team le considère déjà comme le plus prometteur pilote japonais de la catégorie.

« Je connais bien la Honda 250 RSW, car j'ai participé à son développement avant de remporter le Championnat du Japon à son guidon. Cette année, l'essentiel sera d'apprendre les circuits, il faudra que j'y arrive rapidement si je veux être compétitif, » remarque le japonais.

« Lors des derniers essais officiels, je me sentais vraiment à l'aise avec le team, même si la communication est encore un peu compliquée, mais c'est normal. A Catalunya, tout était nouveau mais j'ai pu travailler sur la mise au point de la moto et collecter des informations. A Jerez, j'ai pu attaquer un peu plus fort et j'ai fait le neuvième temps, mais il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir et ce n'est que le début du Championnat. »

Tags:
250cc, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›