Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Vincent s'attend à une saison chargée

Vincent s'attend à une saison chargée

Vincent s'attend à une saison chargée

Les essais officiels de Catalunya et de Jerez ont permis à la Scuderia Fantic Motor GP d'étrenner la R250, la première machine de Grand Prix du constructeur italien. Les débuts en piste de la moto ayant été retardés à plusieurs reprises, ces essais ont tenu lieu de shakedown, permettant notamment à Arnaud Vincent de découvrir sa nouvelle monture.

« A Catalunya, la moto sortait tout juste de la boite, ce ne furent donc pas des essais à proprement parler, mais simplement l'occasion de vérifier que la moto fonctionne bien, » explique Vincent. « Nous aurions aimé pouvoir le faire plus tôt, mais les essais que nous avions programmés avant les essais officiels furent annulés en raison du mauvais temps. »

« Malgré de petits soucis de jeunesse – inévitables quand on démarre avec une toute nouvelle machine, j'étais content de reprendre la piste : j'avais attendu ce moment tout l'hiver ! » poursuit-t-il.

« La semaine dernière, nous avons bien tourné lors de la première journée d'essais à Jerez, ce qui nous a permis de gagner de l'expérience avec la moto. Le lendemain, ce fut un peu plus compliqué, car nous n'avons commencé à rouler qu'assez tard en raison des conditions climatiques, et ensuite, ce que nous avons essayé n'a pas donné les résultats que nous espérions. »

Lors des essais organisés en Catalogne et en Andalousie, Vincent et son coéquipier, le jeune Gabriele Ferro, fermaient la marche. Aussi, le français est conscient du chemin qu'il reste à parcourir.

« La route est encore longue et le début de saison sera difficile, car il y a encore beaucoup de travail à fournir et les quatre premières courses vont s'enchaîner sans vraiment nous laisser le temps de rebondir. »

« Depuis le début de l'année, toute l'équipe a fait un gros travail et Franco Moro, le directeur technique, a consacré beaucoup d'énergie à ce projet qui lui tient à cœur. Mais maintenant plus que jamais, il va falloir se cracher dans les mains et continuer à travailler si nous voulons atteindre un niveau raisonnable. »

« Cette saison sera très éprouvante et très exigeante, un véritable défi. Je dois faire de mon mieux et fournir un maximum d'indications à l'équipe afin d'orienter le développement de la machine dans la bonne direction. C'est aussi un passage obligé pour obtenir des résultats plus satisfaisants que lors de ces deux dernières saisons ! »

Tags:
250cc, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›