Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La confiance règne chez Kawasaki

La confiance règne chez Kawasaki

La confiance règne chez Kawasaki

La nouvelle version de la Kawasaki Ninja ZX-RR – désormais animée par un quatre cylindres en ligne ‘big bang', fera ses débuts en compétition ce week-end à Jerez, à l'occasion du premier Grand Prix de la saison 2005.

Alors que son développement n'a que récemment démarré, la nouvelle machine a affiché un potentiel prometteur dont Shinya Nakano et Alex Hofmann tenteront de tirer profit cette année.

Le team a conservé les mêmes pilotes que l'an dernier mais a enrichi son staff technique : Ichiro Yoda occupe désormais le rôle de directeur technique tandis que Fiorenzo Fanali est le nouveau chef mécanicien de Nakano.

Le team Kawasaki a bouclé son programme de pré-saison il y a huit jours à Jerez, et après les bonnes performances de Nakano et de Hofmann, un climat de confiance règne au sein de la structure dirigée par Harald Eckl.

« J'aime le circuit de Jerez, avec ses collines aux alentours, puis le nombre de spectateurs est toujours impressionnant : je pense que c'est un bon circuit pour commencer la saison, » estime Nakano. « Nous avons recueilli beaucoup d'informations lors de nos essais sur ce circuit, avec le moteur ‘big bang' et la dernière version du châssis. Il est important de trouver le bon équilibre sur ce circuit, car il y a beaucoup de changements de direction et il ne faut pas y aller trop agressivement. »

« Attaquer fort sur ce circuit n'est pas forcément récompensé par le chrono. J'aime la dernière section du circuit, avec ces gauches rapides qui mènent à une série de droites – c'est un passage déterminant pour faire un bon temps. Après tous ces essais, j'ai vraiment hâte de courir ! »

Son coéquipier Alex Hofmann déclare : « On approche enfin de la première course ! L'attente aura été longue, mais on y est enfin. Jerez est un circuit qui me plaît et qui devrait convenir aux caractéristiques de la Ninja ZX-RR, surtout que la vitesse de pointe n'est pas un facteur déterminant. »

« Je n'ai pas beaucoup tourné avec le moteur ‘big bang', mais mes premières impressions furent positives. Il s'agit vraiment d'un pas en avant, » souligne l'allemand. « Une bonne réponse de l'accélérateur et un bon équilibre du châssis sont des qualités indispensables pour faire un bon tour à Jerez. Je veux démarrer la saison en beauté, je vais donc tout donner d'entrée de jeu. »

Tags:
MotoGP, 2005, GRAN PREMIO MARLBORO DE ESPAÑA, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›