Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi piaffe d'impatience

Rossi piaffe d'impatience

Rossi piaffe d'impatience

Comme tous les acteurs du Championnat du Monde MotoGP, Valentino Rossi attend avec impatience la première épreuve de la saison, le Grand Prix Marlboro d'Espagne. Après de nombreuses séances d'essais, il se dit prêt à embarquer pour une nouvelle campagne avec Yamaha.

« Je suis content d'en avoir fini avec les essais et de pouvoir reprendre la compétition, » assure Rossi. « Nous avons fait tant de kilomètres – aussi bien avec la moto qu'en avion – que j'ai l'impression que nous en sommes déjà à la mi-saison. Nous avons une nouvelle machine et elle est très différente de celle de l'an dernier sur plusieurs points, aussi cette période de développement était nécessaire. Nous avons fait quelques erreurs en cours de route, mais globalement, nous avons bien travaillé et je pense que nous sommes prêts pour la première course. Je suis confiant. »

Aucun pilote ne peut se targuer d'un palmarès aussi fourni que Rossi à Jerez : il a triomphé cinq fois sur le tracé andalou, en 125cc, 250cc, 500cc et en MotoGP. Toutefois, l'italien tient à faire oublier sa course décevante de l'an dernier, les fortes intempéries l'ayant empêché de faire mieux que quatrième.

« Jerez est l'un de mes circuits favoris. Le tracé correspond à mon style, il est technique et difficile, avec de longs virages rapides où la trajectoire est très importante, puis il y a aussi de gros freinages. J'y ai beaucoup tourné quand j'étais en 125 et en 250 et j'y ai toujours fait de bonnes performances. Toutefois, après la course de l'an dernier, j'ai des comptes à régler ! J'avais été rapide sur le sec, j'avais fait la pole, mais la pluie gâcha tout le dimanche – j'espère qu'il fera beau cette fois. »

Après avoir remporté le titre dès sa première saison avec Yamaha, Rossi doit relever un défi probablement plus délicat cette année : il tentera de conserver le titre alors que ses rivaux sauront exactement à quoi s'attendre dès la première course. « La bagarre sera très serrée cette année, » admet Rossi. « L'an dernier, nous avons surpris tout le monde, personne ne s'attendait à ce que l'on gagne tout de suite. Cette année, tout le monde essaiera de nous battre dès la première course. Je pense que Gibernau sera encore le plus dangereux, mais il y a beaucoup de pilotes rapides et la lutte s'annonce serrée ! »

« Démarrer le Championnat à Jerez, c'est super pour le public, je pense que ce sera une grande fête pour tout le monde. Sur ce circuit, le public est incroyable, j'espère aussi pour eux qu'il ne pleuvra pas ! »

Tags:
MotoGP, 2005, GRAN PREMIO MARLBORO DE ESPAÑA, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›