Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

L'an dernier à Estoril

L'an dernier à Estoril

L'an dernier à Estoril

Privé de victoire à Brno après un duel musclé face à Jorge Lorenzo, Hector Barbera s'imposa à Estoril : l'espagnol décrocha sa troisième victoire de la saison, résultat qui le relançait parfaitement dans la course au titre à la veille de la tournée « trans-océanique ».

Porté en triomphe par son « patron », le footballeur international néerlandais Clarence Seedorf, Barbera sut profiter des mésaventures de ses deux principaux rivaux, Andrea Dovizioso et Roberto Locatelli. Parti depuis la pole position, « Dovi » ne pointait qu'en neuvième position au premier tour, mais le pilote Scot Honda se porta rapidement en tête devant Casey Stoner.

Manifestement un ton au-dessus de ses concurrents, l'homme fort du Championnat du Monde 125 céda soudainement le commandement à Barbera au neuvième tour, avant d'être repris par le peloton : une crevaison mit un coup d'arrêt à son impressionnante campagne 2004. Depuis le début de la saison, l'italien avait terminé toutes les courses dans le top 4 et son dernier abandon remontait à la course de Philip Island de l'an dernier.

Un peu plus tôt, un autre coup de théâtre avait bouleversé la physionomie du groupe de tête : Casey Stoner, auteur d'un solide départ et alors confronté à Simone Corsi dans la bagarre pour la deuxième place, manqua un rapport dans la sortie de la Parabolique au 4è tour, ce qui provoqua la chute du pilote italien dans la ligne droite. Quelques hectomètres plus loin, Stoner abandonnait, son échappement ayant été endommagé dans l'incident.

Deuxième du classement général avant la course d'Estoril, Roberto Locatelli avait bien commencé le Grand Prix. Après s'être offert le holeshot, l'italien disputait la troisième place à Marco Simoncelli, mais un passage hors-piste peu avant la mi-course l'écarta des prétendants au podium : il rallia l'arrivée en neuvième position.

En tête, Barbera se retrouva rapidement confronté à un Mika Kallio particulièrement incisif ; l'espagnol fut toutefois en mesure de répliquer à chacune des manœuvres du finlandais de KTM, qui décrocha finalement son premier podium de la saison, le deuxième de sa carrière en Grand Prix.

Jorge Lorenzo s'empara de la troisième place du podium, après avoir pris le meilleur sur ses compatriotes Pablo Nieto, vainqueur à Estoril l'an dernier, et Alvaro Bautista. Marco Simoncelli termina sixième, devant Gabor Talmacsi, qui signait là le meilleur résultat de Malaguti. Mike di Meglio finissait la course aux portes du top 10, après être parti de la 23è place : le jeune pilote français termina onzième.

Tags:
125cc, 2005, betandwin.com GRANDE PREMIO DE PORTUGAL

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›