Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Elias paie cher une erreur de placement

Elias paie cher une erreur de placement

Elias paie cher une erreur de placement

Qualifié en huitième position et auteur d'un bon départ, Toni Elias aurait pu frapper un grand coup à Shanghai, si ses efforts n'avaient pas été gâchés par une terrible méprise. Alors qu'il occupait la troisième place, l'espagnol se vit infliger un ‘drive-trough', pénalité l'obligeant à repasser par les stands avant de rejoindre la course : au départ, il ne s'était pas placé au bon emplacement sur la grille…

«Je suis très bien parti, je roulais confortablement lors des premiers tours avec Rossi, Gibernau et Biaggi. Mais j'ai été contraint de repasser par les stands, car les commissaires ont considéré que je n'étais pas à ma place sur la grille, » explique Elias.

« J'ai été perturbé par le marquage des 250 où il y a quatre motos par ligne, alors qu'il n'y en a que trois en MotoGP. Je suis ‘détruit', car c'est de ma faute, » concède l'espagnol, finalement quatorzième à l'arrivée. « Je faisais une grande course, mais après ma pénalité je suis un peu remonté, sans que cela ne me serve vraiment. »

Tags:
MotoGP, 2005, TAOBAO.COM GRAND PRIX OF CHINA, Toni Elias

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›