Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pasini espère reprendre le guidon au Mugello

Pasini espère reprendre le guidon au Mugello

Pasini espère reprendre le guidon au Mugello

Mattia Pasini n'imagine pas un seul instant manquer son Grand Prix national qui aura lieu au Mugello dans deux semaines. Blessé au poignet le week-end dernier au Mans, le pilote du team Totti Top Sport – NGS a déjà entamé son programme de rééducation et affiche comme toujours un tempérament de battant.

« Il s'agit d'une fracture assez compliquée, le radius et le poignet sont touchés, mais je fais entièrement confiance au Docteur Costa, » confie Pasini. « Cela fait quelques jours que j'ai entamé mon programme de rééducation et de physiothérapie, et j'ai hâte d'aller au Mugello, c'est mon Grand Prix national et je suis sûr que je pourrais y courir. »

Après avoir décroché une fantastique victoire à Shanghai face à son compatriote Fabrizio Lai, Pasini s'était rendu au Mans plein d'espoir.

« Après ma victoire en Chine, je suis arrivé au Mans très motivé, confiant en mes possibilités et certain du potentiel de la machine, mais après ma chute, je n'ai pas pu prendre le départ de la course. C'est comme ça, parfois on se retrouve impuissant face au sort. »

« La saison démarre bizarrement. Après Jerez, j'ai eu des problèmes à Estoril : j'ai pratiquement dû faire la course sans frein arrière. En Chine, j'ai vraiment pu me faire plaisir et aller décrocher cette victoire. »

Même s'il était absent sur la grille de départ au Mans, Pasini se maintient en cinquième position du Championnat du Monde 125, à 20 points du leader, le finlandais Mika Kallio. Aussi le pilote Aprilia garde un pied dans la course au titre.

« Mon objectif est évidemment de me battre pour le titre, je suis très motivé et je pense avoir des possibilités. Le Championnat 125 est très disputé, de nombreux pilotes ont leurs chances et chaque course est très serrée. La victoire de Lüthi au Mans, vainqueur en solitaire, est une exception. Le niveau est très élevé cette année, mais il y a aussi un bon équilibre – nous sommes très proches les uns des autres. »

Tags:
125cc, 2005, GRAND PRIX ALICE DE FRANCE, Mattia Pasini

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›