Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin, plus de 30 ans d'histoire en MotoGP – 1ère partie

Michelin, plus de 30 ans d'histoire en MotoGP – 1ère partie

Michelin, plus de 30 ans d'histoire en MotoGP – 1ère partie

Michelin s'est lancé en Grand Prix à l'aube des années 70. Le profil arrondi du PZ, un pneu route qui offrait une plus large surface de contact, privilégia d'emblée ses pilotes qui disposaient dès lors d'une plus grande adhérence.

L'australien Jack Findlay (Suzuki TR500) fut le premier vainqueur d'un Grand Prix pour le manufacturier français. Cela se passait en 1973 à l'occasion du célèbre Tourist Trophy sur l'île de Man, qui servait alors de cadre à la manche britannique du championnat du monde.

En 1976, le regretté Barry Sheene (Texaco Heron Team Suzuki) décrocha le premier Championnat du Monde 500cc pour Michelin. L'année suivante, le manufacturier français débuta une longue série de grands chelems, triomphant dans les catégories 50, 125, 250, 350 et 500cc tandis que Sheene conservait sa couronne. A partir de 1975, Michelin mit au point le pneu slick compétition, ce qui constitua une véritable révolution dans la compétition moto de vitesse.

« A leurs débuts, les pneus slicks ne constituèrent pas de véritable pas en avant car nous ne les comprenions pas, » rappelait Sheene, qui succomba à un cancer en 2003. « Je me souviens avoir pensé, en en observant un : ne marcherait-il pas mieux avec quelques jolis dessins ? Je n'avais jamais rien compris aux paramètres comme la température, mais une chose était claire, nous entrions alors dans une nouvelle ère… »

Demain sur motogp.com, Michelin dans les années 1980 et la domination des pneus radiaux.

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›