Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pèlerins de Fortuna Racing suivent leur chemin

Les pèlerins de Fortuna Racing suivent leur chemin

Les pèlerins de Fortuna Racing suivent leur chemin

Les pilotes Fortuna Racing poursuivent leur pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle, une aventure d'une semaine entamée lundi dernier, à l'occasion du break de deux semaines séparant les épreuves du Mans et du Mugello.

Hier, pour la deuxième journée de ce pèlerinage, Rubén Xaus, Héctor Barberá et Jorge Lorenzo ont parcouru 25 km à travers la campagne de la Galice pour rejoindre Porto Marín. Les pilotes ont alors embarqué en pirogue pour remonter le cours du fleuve Miño, avant d'être accueillis par le maire de Porto Marín.

« Cette étape ne fut pas facile du tout ! Ce furent 25 km très intenses, » commentait Xaus. « J'adore les paysages de la Galice. Nous avons entamé la journée à bon train, en chantant et en rigolant, mais un peu plus tard, nous ne disions plus grand chose, pressés par l'envie d'arriver et de manger quelque chose ! Et dire qu'une autre étape nous attend demain ! »

« Etre au contact de la nature et se promener ainsi tout au long de la journée, permet de se recueillir, mais aussi de communiquer, de se faire plaisir, dans un cadre différent, » estimait Héctor Barberá au final d'une journée éprouvante.

« Je pense qu'une autre étape très difficile se profile. Il faut puiser un peu plus dans ses ressources pour chaque journée, mais quand on voit le terrain que nous avons parcouru, il est impossible de reculer ! » assurait le pilote du team Fortuna Honda 250.

« Je crois n'avoir jamais autant marché de toute ma vie ! » expliquait pour sa part Jorge Lorenzo. « Toutefois, c'est une expérience très intéressante et nous sommes ici pour en profiter au maximum. »

Ce pèlerinage se conclura le week-end prochain avec l'arrivée à la Plaza del Obraidoiro de Saint Jacques de Compostelle. Les pilotes assisteront alors à la messe de la Cathédrale Saint Jacques, avant de se livrer à une séance d'autographes.

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›