Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin, 30 ans d'histoire en MotoGP – 4è partie

Michelin, 30 ans d'histoire en MotoGP – 4è partie

Michelin, 30 ans d'histoire en MotoGP – 4è partie

Les deux premières couronnes du 21è siècle sont revenues aux fils de deux précédents vainqueurs en Grand Prix, l'un en provenance du Nouveau Monde et l'autre du Vieux Continent. Kenny Roberts (Telefonica Movistar Suzuki RGV500) et Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda NSR500) ont inauguré le nouveau siècle en gagnant pour Michelin, Rossi inscrivant son nom dans l'histoire en remportant le dernier Championnat du Monde 500cc en 2001 et les trois premiers titres MotoGP de 2002 à 2004.

L'arrivée des grosses 4-temps marque le début d'une période de progrès techniques fulgurants. Michelin utilise son procédé de fabrication novateur C3M pour la première fois en compétition moto. Les 190 chevaux produits en 2001 par les 500c passent à 230 avec les premières machines de MotoGP, tandis que les dernières 4-temps dépassent les 250 chevaux ! Grâce au travail de Michelin, les pilotes peuvent transmettre toute cette puissance au sol sans détruire leurs pneus ni compromettre leur adhérence ou leur équilibre.

« Lors des premiers essais des 4-temps fin 2001, nous ne tenions pas plus de cinq tours avec les pneus que nous utilisions pour les 500cc, » insiste Rossi. « Michelin a consenti un travail incroyable pour développer de meilleurs pneumatiques. »

En 29 ans d'un savoir-faire sans cesse renouvelé, Bibendum a récolté la bagatelle de 323 victoires et 24 titres mondiaux. Invaincu dans la course au titre durant la dernière décennie, Michelin s'est imposé pour la 13è fois consécutive l'an dernier. 2005 s'inscrit dans cette lignée, la marque française ayant déjà remporté les quatre premiers Grands Prix de la saison.

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›