Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un tour du Mugello avec Roberto Rolfo

Un tour du Mugello avec Roberto Rolfo

Un tour du Mugello avec Roberto Rolfo

Roberto Rolfo disputera ce week-end son premier Grand Prix à domicile dans la catégorie reine, sur le circuit du Mugello. Le pilote italien, qui a rejoint la catégorie reine à l'intersaison en signant chez D'Antin Pramac, est impatient de prendre le guidon de sa Desmosedici devant son public.

Avant ce rendez-vous qui lui tient à cœur, Rolfo a pris le rôle du guide pour motogp.com.

« Je n'ai pas encore eu l'occasion de piloter la Desmosedici sur ce circuit, mais c'est quelque chose que j'attends avec impatience. Le Mugello est un beau circuit, ce n'est pas seulement ‘chez moi', mais aussi l'un des circuits les plus rapides du calendrier, » explique Rolfo. « J'adore ce tracé, et avec une machine de MotoGP, ce devrait géant ! La piste a beaucoup de relief et le tracé est très exigeant, il faut avoir un bon feeling avec sa machine. »

« Le premier virage, San Donato, est le plus lent du circuit, en montée. On arrive très vite sans vraiment bien voir le point de freinage : c'est vraiment délicat. »

« Ensuite, il y a les chicanes de Poggio Seco et de Borgo San Lorenzo, qui se ressemblent beaucoup. C'est une section assez dure et très rapide. En course, ces chicanes sont très importantes car elles favorisent les dépassements. »

« Après, on a l'une des sections les plus techniques et les plus rapides du circuit, et qui est vraiment importante pour faire un chrono : le droite de Casanova, avec les deux Arrabiata qui suivent. C'est une question de rythme, mais si on se plante dans ce passage, le tour est fichu ! »

« Le prochain virage important, c'est Correntaio : il va dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et mène au virage Biondetti – une chicane rapide qui se négocie en quatrième. »

« On arrive ensuite dans le dernier virage, Bucine, avec un freinage important qui peut être crucial pour le résultat final ! »

Tags:
MotoGP, 2005, GRAN PREMIO ALICE D'ITALIA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›