Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi dans son fief

Rossi dans son fief

Rossi dans son fief

Invaincu au Mugello lors des trois dernières saisons, Valentino Rossi vise un nouveau triomphe à domicile ce week-end. Le pilote Gauloises Yamaha est confortablement installé en tête du classement général après les quatre premières épreuves de l'année et jeudi après-midi, il affichait sa détermination à poursuivre sur sa bonne lancée.

« Ce circuit ne m'avait pas souri lors de mes deux premières saisons en 500cc, mais depuis, j'ai décroché de belles victoires – surtout celle de l'an dernier, » commentait Rossi.

« Chaque retour sur ce circuit évoque une foule de souvenirs inoubliables, mais le meilleur est probablement le plus récent : la foule réunie sous le podium après ma victoire de l'an dernier. Je n'avais jamais vu autant de monde pour un podium ! J'espère revoir ça dimanche prochain ! Nous avons de la chance, la météo est fantastique, l'été est bien là ! »

Tandis que Gibernau tentera de confirmer son retour dans la course au titre, le plus proche rival de Rossi est à ce jour Marco Melandri, co-pilote de l'espagnol chez Movistar Honda.

« C'est évidemment une course particulière pour les pilotes italiens, mais je vais essayer de mettre la pression sur Valentino et bien faire mon boulot, » déclarait Melandri, qui avait décroché quatre podiums au Mugello dans les catégories 125 et 250. « J'ai fait mes débuts en Championnat d'Italie sur ce circuit – c'est donc le tracé que je connais le mieux et sur lequel je peux espérer décrocher le meilleur résultat de ma carrière… »

Le Mugello n'a pas de secrets pour Loris Capirossi, qui fut le premier italien parvenant à s'y imposer dans la catégorie reine en 2000, mais qui y a aussi accumulé les kilomètres avec sa Ducati lors des essais hivernaux. « L'usine Ducati n'est qu'à 60 km d'ici, et l'équipe d'essais a beaucoup travaillé sur ce tracé – les réglages de la moto devraient être bons d'entrée de jeu, » indiquait Capirossi.

Un autre italien a marqué l'histoire du Mugello, il s'agit de Max Biaggi. Le romain totalise dix podiums sur ce circuit, toutes catégorie confondues. « J'ai de nombreux fans qui sont venus ce week-end et j'espère leur faire plaisir dimanche, » commentait le pilote Repsol Honda. « Au Mans, j'avais chuté lors du warm-up – j'avais pu disputer la course mais je n'étais pas en état de participer aux essais qui ont eu lieu les jours suivants. Enfin, je suis en forme maintenant, grâce à la semaine de repos supplémentaire que nous avons eue. »

Tags:
MotoGP, 2005, GRAN PREMIO ALICE D'ITALIA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›