Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Septième victoire pour Rossi

Septième victoire pour Rossi

Septième victoire pour Rossi

En remportant son septième succès en neuf courses, Valentino Rossi a porté son avance au championnat du monde à 104 points. Le pilote italien a du se frayer un chemin pour remporter son quatrième succès en MotoGP, sur une piste inondée par une pluie torrentielle, qui mit pas moins de onze pilotes au tapis !

Valentino Rossi (1er en 52'58.675)
« Ce fut une des courses les plus difficiles de ma carrière. Les conditions étaient incroyables, il faisait très très froid et la piste était très glissante. Au départ j'ai fait l'erreur de trop faire patiner mon pneu, mais je suis vite revenu à l'avant. Biaggi est tombé devant moi, puis Gibernau… il y avait beaucoup de pilotes qui commettaient des erreurs, y compris moi, j'ai donc décidé d'attendre. Comme Alex avait un bon rythme, je suis resté derrière lui, mais j'ai commis une erreur à la chicane, en bloquant mes freins, lorsque j'étais en bagarre avec Kenny. Aujourd'hui ça ressemblait plus au pilotage d'un bateau que d'une moto, tellement il y avait d'eau sur la piste.. L'arrière patinait en permanence, et l'avant se bloquait. J'ai essayé de comprendre là où je pouvais attaquer, puis je me suis dit : « maintenant j'y vais et on verra ce qui se passe ! ». J'ai pu rouler beaucoup plus vite et prendre l'avantage. L'équipe a fait un boulot formidable, car ce matin nous n'avons eu que 20 minutes pour trouver un réglage pluie. Hier lorsque j'ai regardé mon meilleur tour, j'ai trouvé que c'était comme une symphonie de violons – parfait, j'ai donc décidé qu'en cas de victoire je la célèbrerais de cette façon en passant la ligne d'arrivée ! »

Colin Edwards, coéquipier de Rossi dans l'équipe Gauloises Yamaha, termina en quatrième position, après avoir tenté de se mêler à la bataille pour la troisième place. Ce résultat lui permet de pointer désormais à la troisième place du championnat, à un petit point de Marco Melandri, qui chuta lors de la course.

Colin Edwards (4ème à 10.292)
« Après le warm-up, j'étais un peu abattu car ce n'était pas terrible. Nous avons fait quelques changements sur les ressorts, sans être certains que c'était la bonne option. Pendant le tour de chauffe, l'équilibre de la moto était effrayant. La course se résumait donc à un cas de survie. Mon départ n'a pas été aussi bon qu'il aurait du l'être et le rythme était vraiment lent. Après plusieurs frayeurs, j'ai gardé un œil en fin de course sur Checa qui revenait fort. Ces points sont vraiment importants et c'est super se retrouver à la troisième place si près de Melandri.Ce n'est pas le résultat que nous voulions, mais je suis vraiment satisfait de ce que nous avons fait ce week-end. »

Davide Brivio. Directeur de Gauloises Yamaha
« Encore une victoire spéciale ! A chaque course de Valentino, il y a quelque chose de spécial. Aujourd'hui ce fut ces deux tours incroyablement rapides dont il avait besoin en fin de course. Tout au long de la course, il pilota incroyablement bien et fut impressionnant à regarder. Colin fit également très bien et nos deux pilotes ont marqué des points importants au championnat. Désormais Colin est proche de la seconde place et nous espérons continuer à ce rythme avec nos deux pilotes devant. Un grand merci à toute l'équipe qui travaille bien ensemble, ce qui se traduit dans les résultats. »

Tags:
MotoGP, 2005, betandwin.com BRITISH GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›