Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un mois d'août chargé pour OJ

Un mois d'août chargé pour OJ

Un mois d'août chargé pour OJ

Alors que la plupart des pilotes du plateau MotoGP ont profité de la trêve estivale pour des vacances bien méritées, Olivier Jacque a effectué deux séances d'essais avec le team Kawasaki, au Japon et à Catalunya, se consacrant au développement de la Ninja ZX-RR et des gommes Bridgestone.

« Cette période estivale n'a pas été de tout repos pour moi, » commente le lorrain, «Juste après le Grand Prix d'Allemagne, je suis parti à Lédenon où j'ai donné un stage de pilotage. »

« J'ai passé deux jours au guidon de la Kawasaki 10R. C'est vraiment intéressant de montrer à des motards la base du pilotage sur circuit. Le but est de leur inculquer quelques notions de conduite sportive mais surtout de leur apprendre à utiliser correctement le frein moteur, à comprendre et parfaire les trajectoires et à bien connaître leur monture. Ce qu'on leur enseigne sur piste doit leur servir à mieux appréhender la route et à anticiper les virages. L'ambiance de ces stages organisés par Christophe Garcia, est vraiment très sympa et tout le monde est reparti ravi. »

« Dès le lendemain, je me suis envolé pour le Japon, direction Kumamoto où se trouve le circuit privé de Kawasaki. J'y ai retrouvé Shinya Nakano qui réalisait une séance photo avec la toute nouvelle machine de route de la marque, la 10R. J'ai fait quelques tours de piste à son guidon et j'ai été enchanté par cette moto très typée course, qui a du caractère, et qui est une belle évolution de la version actuelle. »

« Le lendemain, j'ai retrouvé la Ninja ZX-RR de Grand Prix. Là, j'ai pu encore une fois mesurer l'écart entre une moto de course et une moto de route. La différence d'accélération, de puissance, c'est sidérant ! J'ai très vite repris mes marques et nous avons commencé les tests basés sur les évolutions moteur, et tenté d'améliorer la vitesse de pointe qui fait quelque peu défaut. À la fin des deux jours, nous étions plutôt satisfaits des résultats. J'ai même égalé les chronos réalisés par Shinya quelques semaines auparavant sur ce même circuit. C'est vraiment très encourageant pour moi et je pense que les améliorations que nous avons amenées seront utiles aux deux pilotes du team pour les prochaines courses. »

« 48 heures après mon retour à Londres, je repartais déjà pour Barcelone où un programme d'essais de pneumatiques Bridgestone avait été établi par la marque japonaise. J'ai fait plus de 80 tours, pas loin de 400 kilomètres par jour ! C'était vraiment très intense et ce n'est pas évident de rouler tout seul sur un circuit pendant deux jours ! Surtout d'aller chercher les derniers dixièmes pour rouler dans les temps de Grand Prix quand seuls les pigeons occupent la piste ! Le test portait sur des gommes avec des constructions différentes du pneu arrière afin d'améliorer la traction et être plus constant sur la longueur d'une course. Nous avons trouvé une direction de travail intéressante. Lorsque Bridgestone aura recoupé mes informations avec celles des pilotes en course, le bilan devrait être intéressant pour une progression à court terme. »

« Mes prochains essais pour Kawasaki sont prévus mi-octobre, à nouveau au Japon. Je suis déjà impatient car cette Ninja ZX-RR me plait décidément beaucoup. C'est vraiment une machine avec laquelle j'ai retrouvé un réel plaisir de pilotage. Je manque de roulage pour être performant à ce haut niveau de compétition qu'est la catégorie MotoGP, c'est pourquoi je suis avide de prendre le guidon le plus souvent possible. »

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›