Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ducati Marlboro s'essaie aux arrêts aux stands

Ducati Marlboro s'essaie aux arrêts aux stands

Ducati Marlboro s'essaie aux arrêts aux stands

Comme la plupart des teams MotoGP, Ducati Marlboro participait lundi et mardi aux essais de Brno. En marge du programme de développement de la Desmosedici GP5 et des essais de pneus pour Bridgestone, le team italien s'est livré à un exercice inhabituel : une simulation de pit-stop.

Depuis l'entrée en vigueur de la règle du ‘drapeau blanc', une course MotoGP ne peut plus être interrompue en cas de pluie ; en cas d'intempérie, la direction de course signale le changement de conditions climatiques et autorise les pilotes à changer de machine une fois que le drapeau blanc est agité par les commissaires de piste.

Le règlement 2005 indique aussi que lors d'une course démarrée sous la pluie, passer sur une machine équipée d'un autre type de pneus est possible à n'importe quel moment – et dans les deux cas, l'utilisation de couvertures chauffantes, les changements de pneumatiques et de réglages lors du passage dans la pit-lane sont permis.

Alors que le MotoGP va bientôt faire étape sur des circuits tels que le Motegi et Sepang où la météo est imprévisible, le team Ducati Marlboro s'est préparé pour affronter tous les scénarios, les arrêts aux stands n'étant pas encore une pratique commune.

Lundi, le team italien a effectué une simulation avec Loris Capirossi : passer par les stands pour effectuer un changement de moto coûterait 30 secondes, la vitesse étant limitée à 65 km/h dans la pit-lane ; il n'a fallu que quatre secondes à l'italien pour sauter d'une machine à l'autre.

Tags:
MotoGP, 2005, GAULOISES GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY, Loris Capirossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›