Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Gibernau et Melandri à l'offensive

Gibernau et Melandri à l'offensive

Gibernau et Melandri à l'offensive

Sete Gibernau court encore après sa première victoire de la saison 2005 et tentera une nouvelle fois cette semaine de renouer avec le succès. Le circuit du Motegi, où aura lieu le Grand Prix du Japon ce week-end, n'a pourtant jamais vraiment réussi à l'espagnol : à ce jour, son meilleur résultat sur le circuit du Kansai est une cinquième place décrochée en 1999. Le pilote du team Movistar Honda devra toutefois réagir au plus vite s'il ne veut pas laisser filer son titre de vice-champion… un titre aussi convoité par son coéquipier, Marco Melandri.

« La fin de la saison s'annonce difficile, mais je suis sûr que cette tournée asiatique nous permettra de retrouver le chemin de la victoire, » assure Gibernau. « Je tiens à gagner à nouveau et chaque Grand Prix représente une nouvelle occasion d'y parvenir. Le Motegi ne m'a jamais souri, mais je suis motivé. »

« On va avoir un mois et demi très intense, et il va falloir être au top physiquement et mentalement pour être dans le coup. Par ailleurs, Honda travaille dur et nous serons ce week-end sur leur circuit, il est donc très important que nous fassions un bon Grand Prix. »

Melandri espère aussi briller d'ici la fin de la saison : après un bon début de campagne 2005, l'italien n'a marqué que 19 points lors des quatre dernières courses et il veut tenter de se relancer dans la course pour le podium final du Championnat.

« Ce sprint final sera dur pour tout le monde, peut être plus dur que les années précédentes, » estime Melandri. « Je dois me concentrer et prendre chaque course l'une après l'autre, comme je l'ai fait jusqu'à présent. Tenter de récupérer la deuxième place du Championnat est une motivation supplémentaire, pour moi comme pour le reste de l'équipe, qui fait du bon boulot et qui a toujours cru en mes possibilités. »

« J'ai de bons et de mauvais souvenirs du Japon. Le meilleur remonte à 2003, ma première saison en MotoGP. Malgré une sortie de piste en début de course, j'étais bien remonté pour finir cinquième. Par contre en 2001, quand j'étais en 250, j'avais chuté et Kato m'était passé dessus, et j'avais dû être évacué en hélico… » rappelle l'italien.

Tags:
MotoGP, 2005, GRAND PRIX OF JAPAN, Marco Melandri

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›