Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jacque contraint de déclarer forfait

Jacque contraint de déclarer forfait

Jacque contraint de déclarer forfait

Le team Kawasaki Racing a annoncé qu'Olivier Jacque ne reprendrait pas le guidon à Losail, le français s'étant blessé au dos lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix Marlboro du Qatar.

Découvrant le tracé de Losail, Jacque s'était élancé jeudi matin au guidon de sa ZX-RR pour sa première séance d'essais : "Olivier roulait derrière Shinya," explique Christophe Bourguignon son chef mécanicien chez Kawasaki, "lorsqu'il est sans doute entré un peu vite dans un virage et a donc préféré redresser la moto pour tirer tout droit. Mais dès qu'il a eu posé sa roue avant hors de la piste, celle-ci s'est plantée dans les graviers et Olivier a été propulsé par dessus sa machine."

Rentré aux stands, Olivier se plaignait d'une douleur aux vertèbres cervicales mais avait tenu malgré tout à reprendre la piste sur sa seconde moto pour terminer la séance : "Après 10 minutes de repos, il est reparti et a même roulé jusqu'à la fin de séance. Ce n'est qu'un peu plus tard, lors d'un massage où il était positionné sur le dos, qu'on a constaté qu'il était incapable de se relever pour se retourner à cause de la douleur et d'un blocage au niveau du dos," poursuit Christophe Bourguignon.

Prudemment, le service médical du circuit a choisi de faire évacuer le pilote à l'hôpital de Doha afin d'identifier la blessure, mais les examens n'ont permis de tirer aucune conclusion. Aussi Jacque va maintenant rentrer en Europe pour passer d'autres examens et tenter de se remettre d'aplomb pour l'épreuve suivante, qui aura lieu le 16 octobre à Phillip Island.

« Tout de suite après la chute, j'avais pu reprendre le guidon, mais une fois que je suis descendu de la moto, j'ai commencé à ressentir une douleur – le temps que l'on me transfère de la Clinica Mobile à l'hôpital, marcher était impossible et c'était très douloureux, » explique Jacque. « Aujourd'hui, je me sens un peu mieux, mais je marche encore comme un vieillard et je ne suis pas en condition de piloter. Je vais donc rentrer en Europe, afin de pouvoir revenir en forme aussi vite que possible. »

Tags:
MotoGP, 2005, MARLBORO GRAND PRIX OF QATAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›