Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Luthi : « Choisir entre la victoire et le titre n'était pas simple »

Luthi : « Choisir entre la victoire et le titre n'était pas simple »

Luthi : « Choisir entre la victoire et le titre n'était pas simple »

Thomas Luthi est devenu dimanche le second Suisse Champion du monde en catégorie 125 après sa 9e place à Valence. Il rejoint Luigi Taveri qui remporta ce même championnat en 1962 au guidon d'une Honda et fut également couronnée en 1964 et 1966.

Félicitations pour votre titre….mais vous devez être submergé de félicitations !
« Merci. C'est vrai que beaucoup de gens m'ont félicité. Nous nous sommes serrés la main avec Mika Kallio après la course et les mécanos KTM sont venus aussi me voir. Quand nous avons posé pour la photo qui réunit les trois Champions du monde des trois catégories, même Valentino Rossi a eu quelques mots pour moi. »

Comment vous sentiez-vous avant la course la plus importante de votre carrière ?
« Aussi étrange que ce soit, je crois que j'étais plus nerveux à Istanbul. Pour je ne sais quelle raison, j'étais plutôt relax toute la journée…. »

A quel moment avez-vous senti que le titre était gagné ?
« La course est terminée une fois la ligne d'arrivée franchie, mais je me sentais déjà bien à un demi tour de la fin. Mais je pense qu'il va me falloir du temps pour réaliser ce que je viens de décrocher. »

Votre plan pour la course a plutôt bien fonctionné…
« Oui, je pense. Je voulais pousser un maximum au départ mais j'ai rapidement réalisé que c'était impossible ; j'ai alors fait attention pour éviter de me retrouver dans des situations délicates. A trois tours de la fin, je savais que le groupe derrière moi était assez loin et j'ai pu doubler quelques pilotes. »

N'était-ce pas un peu contre nature cette situation ? Vous avez l'habitude de vous battre pour la victoire…
« Oui bien sûr, mais cette fois-ci, je devais choisir entre le titre et une victoire en GP. Et croyez-moi, cela n'a pas été facile de choisir. »

Kallio a terminé la saison 5 points derrière vous. Pourrions-nous dire que ces cinq points sont ceux perdus au Qatar quand il fut surpris par Talmacsi ?
« On peut toujours dire cela mais la vérité, c'est que ces points peuvent être gagnés de différentes manières au course de la saison. J'ai fait ma course conscient de ce que je devais accomplir ; je serai venu avec une autre stratégie su Kallio avait eu plus de points. »

Après toutes ces interviews et ces célébrations, vous revenez sur le circuit ce jour pour tester la Honda RC211V…
« Je suis ravi d'avoir cette chance. Ce sera ma première sur un 4-temps. Je reviendrai à Valence dans deux semaines car je participe à une manche du Championnat espagnol. »

Tags:
125cc, 2005, G. P. betandwin.com DE LA COMUNITAT VALENCIANA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›