Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ellison tournera sur Yamaha à Sepang

Ellison tournera sur Yamaha à Sepang

Ellison tournera sur Yamaha à Sepang

Le britannique James Ellison participera aux essais qui débuteront lundi prochain à Sepang, en Malaisie, avec le team Yamaha Tech 3. Il prendra alors le guidon d'une YZR-M1 chaussée de gommes Dunlop, comme l'a confirmé Hervé Poncharal, team manager de Tech 3.

« Nous partons pour Sepang vendredi prochain et nous participerons aux trois journées d'essais avec James Ellison, » indique Poncharal. « Il utilisera pour ces tests les Yamaha YZR-M1 de la saison 2005, qui seront pour l'occasion équipées de pneus Dunlop. »

« Cela ne confirme pas pour autant notre programme 2006, » précise le team manager. « Toutefois, ces essais devraient être intéressants dans la mesure où il y aura une grosse présence de Dunlop, qui pourrait intensifier sa présence en MotoGP. »

Au moment d'évoquer la saison prochaine, Poncharal précise que rien n'est acquis : « Pour l'instant, rien n'est signé, que ce soit avec le pilote ou avec Dunlop. Il nous reste encore beaucoup de choses à finaliser, comme c'est le cas de la plupart des teams satellites. »

Le Team Tech 3 pourrait être contraint à aligner une seule machine l'an prochain, un expédient que Poncharal espère éviter.

« A l'heure actuelle, il est envisageable de passer à une structure à un seul pilote, même si je considère qu'il s'agit d'une hérésie, que soit au niveau sportif et médiatique, mais aussi au plan financier. J'estime qu'un team doit reposer sur deux pilotes, car tout miser sur un seul homme est d'une part risqué, mais aussi coûteux, car le fait d'aligner une seule moto ne signifie pas pour autant que les coûts sont réduits de moitié. »

« Nous allons tout faire afin de pouvoir aligner deux pilotes en 2006. Le MotoGP est une fantastique vitrine et les teams satellites ont un rôle important à jouer : il ne s'agit pas de faire de la figuration, mais d'assurer le spectacle à tous les étages, un Grand Prix ne se résume pas à la bagarre en tête de peloton. »

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›