Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les rookies australiens : Vermeulen et Stoner

Les rookies australiens : Vermeulen et Stoner

Les rookies australiens : Vermeulen et Stoner

Nouveaux venus dans la catégorie reine, les australiens Chris Vermeulen et Casey Stoner tenteront de suivre les traces de Mick Doohan et de Wayne Gardner, respectivement sous les couleurs de Suzuki et de Honda.

Après avoir fait ses classes en dirt bike et dans les Championnats Australiens 250 et 600, Vermeulen fit rapidement ses preuves sur la scène européenne. Ayant quitté son pays natal sur les conseils de Barry Sheene, Vermeulen se distingua dans les Championnats Britanniques de Supersport et de Superstock avant d'accéder au Championnat du Monde de Supersport en 2001. Il remporta le titre dans cette catégorie en 2003 avant de passer en Superbike. Il s'adapta rapidement à cette cylindrée et décrocha quatre victoires dès sa première campagne.

Vice-champion du Monde de Superbike en 2005, Vermeulen vit sa progression récompensée par l'opportunité de disputer deux Grands Prix chez Camel Honda en tant que remplaçant de Troy Bayliss. Malgré sa méconnaissance de la RC211V, il fut en mesure de démontrer son potentiel et signa chez Suzuki pour épauler John Hopkins à partir de 2006.

Son compatriote Casey Stoner sera lui associé à l'un des pilotes les plus expérimentés du plateau MotoGP, Carlos Checa, au sein du team Honda Pons. Tout comme Vermeulen, Stoner quitta très tôt son Australie natale afin de poursuivre ses ambitions. Couvé par Alberto Puig – qui forma aussi Dani Pedrosa et Toni Elias, Stoner fut aligné dans les Championnats de Grande Bretagne et d'Espagne 125 avant de faire ses débuts en Championnat du Monde 250 en 2002, avec le team de Lucio Cecchinello.

Douzième du classement général à l'issue de sa première campagne – marquée par une cinquième place à Brno – il passa en 125cc la saison suivante et c'est dans cette catégorie qu'il décrocha sa première victoire en GP, à Valence. Engagé par KTM en 2004, il ne fut en mesure de se battre pour le titre lors d'une saison rythmée par de trop nombreuses chutes et divers incidents mécaniques.

De retour en 250cc avec Lucio Cecchinello cette année, Stoner se révéla comme le principal rival de Dani Pedrosa et décrocha cinq victoires.

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›