Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi confiant à la veille du premier GP

Rossi confiant à la veille du premier GP

Rossi confiant à la veille du premier GP

En 2006, Valentino Rossi défendra à nouveau le titre, et à quelques jours du premier Grand Prix de la saison, la star du team Camel Yamaha parle de la concurrence mais aussi des doutes soulevés quant au potentiel de la M1 lors des derniers essais officiels...

Suite au profond renouvellement du plateau MotoGP, Rossi s'attend à voir émerger de nouveaux rivaux. Le Champion du Monde s'attend à une saison 2006 très disputée et se dit très motivé par ce challenge.

« Cette année, je vais avoir de nouveaux rivaux, dont la moyenne d'âge sera plus basse que par le passé, et je vais devoir trouver leurs points forts et leurs points faibles, » déclare Rossi.

Parmi les nouveaux arrivants dans la catégorie reine, Dani Pedrosa est un candidat de choix, avec un palmarès orné de deux titres 250cc et d'un titre 125cc, décrochés coup sur coup lors des trois dernières saisons.

« Je suis de près la carrière de Dani Pedrosa depuis l'époque où il était en 125cc. Je l'ai toujours trouvé très impressionnant et je m'attends à ce qu'il soit dans le coup dès la première course. Il y a beaucoup d'autres pilotes qui ont été rapides durant l'intersaison et je pense que cela promet de belles bagarres ! » ajoute l'italien.

Rossi est conscient du travail qui l'attend cette semaine à Jerez. Lors des derniers essais organisés sur le circuit andalou, l'italien était resté en retrait, sa machine n'étant alors pas aussi efficace que d'habitude.

« Nous devons trouver un peu plus d'adhérence sur l'angle. Lors des derniers essais, les vitesses de passage en courbe étaient assez faibles dans certains passages, là où j'ai d'habitude un avantage avec la Yamaha. En tout cas, nos ingénieurs ont beaucoup d'informations à leur disposition afin de trouver une solution pour la course - je leur fais confiance, aux gens de Yamaha, mais aussi à Jeremy Burgess et aux techniciens de Michelin. Je sais que quand nous arrivons à exploiter notre machine à 100%, comme ce fut le cas à Barcelone, c'est la meilleure moto du plateau. »

Tags:
MotoGP, 2006

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›