Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Melandri et Elias enthousiastes pour Jerez

Melandri et Elias enthousiastes pour Jerez

Melandri et Elias enthousiastes pour Jerez

Le team Fortuna Honda de Fausto Gresini aligne cette année une nouvelle line-up, formée par Marco Melandri et Toni Elias. Si Melandri a déjà une année d'expérience avec le team italien, son nouveau coéquipier Elias découvre un nouvel environnement et une nouvelle machine. Après un long hiver rythmé par de nombreuses séances d'essais, les deux pilotes sont prêts à en découdre et abordent le Grand Prix betandwin.com d'Espagne avec enthousiasme.

En sa qualité de vice-Champion du Monde en titre, Marco Melandri est attendu au tournant : comptant parmi les rares pilotes ayant réussi à donner la réplique à Valentino Rossi l'an dernier, l'italien espère se maintenir aux avant-postes en 2006.

« Jerez est un circuit que j'aime beaucoup, car il est technique et complet, aussi j'ai hâte de prendre la piste. Tout le monde attend le début du Championnat avec une telle impatience que l'on est sûr que le spectacle sera au rendez-vous, » assure Melandri.

« Ce sera une course très disputée, car beaucoup de pilotes peuvent prétendre à la victoire et sont en pleine forme. Mais moi aussi, je suis prêt ! Je peux déjà sentir l'adrénaline monter et je suis sûr que ça va me permettre de franchir une nouvelle étape et être compétitif. Je suis assez satisfait de nos essais hivernaux, car nous avons pu définir une bonne base de travail. Nous devons progresser encore un peu et je serai dans le coup, comme l'an dernier. »

Après sa première saison, éprouvante mais non sans promesses, passée sur Yamaha, Toni Elias se retrouve cette année au guidon d'une Honda RC211V. L'espagnol se réjouit à l'idée d'aborder ce nouveau challenge sur ses terres.

« Nous avons enfin terminé les essais et maintenant le Championnat commence. Nous avons beaucoup travaillé durant l'hiver - l'idée était de progresser progressivement, pas à pas, » explique Elias.

« Je me suis appliqué à comprendre la moto et à adapter mon style sans forcément essayer de faire des chronos à tout prix. Nous avons fait beaucoup de kilomètres, et maintenant je me sens plus à l'aise, mon rythme en configuration 'course' est aussi meilleur qu'auparavant. J'ai hâte de démarrer, la tension commence à monter. Je suis content de débuter l'année devant mon public. C'est toujours un beau Grand Prix à Jerez, pas seulement pour le circuit mais aussi pour l'ambiance - quand on arrive dans le 'stadium', l'atmosphère est incroyable. »

Tags:
MotoGP, 2006, GRAN PREMIO betandwin.com DE ESPAÑA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›