Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone en berne

Bridgestone en berne

Bridgestone en berne

Lors du Grand Prix de Turquie, les pilotes Bridgestone avaient brillé sur le mouillé durant les qualifications, les deux premières lignes de la grille ayant été monopolisées par des pilotes utilisant les pneus japonais. Toutefois, le retour au sec le jour de la course a complètement modifié la donne.

Les pneus 'sec' de Bridgestone furent à l'origine des déboires de pilotes tels que Sete Gibernau, leader lors de la première moitié de la course, et de John Hopkins, contraint à un arrêt aux stands pour changer de pneu arrière.

Après la course, Hiroshi Yamaha, le responsable de la compétition chez Bridgestone, expliquait que "ce ne fut pas un bon Grand Prix. L'an dernier déjà, Istanbul Park fut l'un des circuit où nous avions eu le plus de difficultés, mais nous pensions progresser de manière significative. Le comportement des pneus n'était pas bon, surtout sur la deuxième moitié de la course. Nous devons analyser les données dont nous disposons afin d'identifier le problème et le résoudre."

"Samedi, nous n'avons pas pu tourner sur le sec et nous n'avons donc pas pu trouver le meilleur pneu pour la course. Même si Chris Vermeulen a fait la pole, le résultat de la course indique que nous devons encore progresser. Les deux premières courses furent très positives mais nous devons nous relancer dès Shanghai," ajoutait Yamada.

Tags:
MotoGP, 2006, GRAND PRIX OF TURKEY

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›