Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Montiron : « Inverser la tendance »

Montiron : « Inverser la tendance »

Montiron : « Inverser la tendance »

Le début de la campagne 2006 du team Konica Minolta Honda se révèle peu fructueux : après une intersaison discrète, Makoto Tamada semble abonné au ventre mou du peloton, ayant fini deux fois dixième et une fois quatorzième en trois courses. Si le japonais n'est aujourd'hui que l'ombre de celui qui avait remporté deux Grands Prix en 2003 et qui avait ravi plus d'un spectateur avec son style spectaculaire, son team manager, Luca Montiron, dresse un bilan nuancé de ce début de saison.

Quel est le bilan de la journée d'essais à Istanbul, après le Grand Prix ?
Ces essais étaient très importants, car nous avons eu l'occasion d'évaluer les nouveaux pneus que Michelin a mis à notre disposition. Le résultat est positif vu que Makoto a gagne 1.6s par rapport à son rythme de course. Cette progression est venue à point nommé pour lui remonter le moral.

Jusqu'ici, les résultats ont été en deçà de vos attentes...
Il est vrai que notre début de saison n'a pas été à la hauteur de nos espérances, mais nous ne pouvons pas admettre que cela remette en question notre projet. Je crois que nous faisons ce qu'il faut et nous ne perdons pas de vue nos objectifs. Maintenant, il est temps de prouver que nous allons dans la bonne direction.

Est-ce que le manque de résultat a affecté votre relation avec Makoto ?
Cela fait quatre ans que nous travaillons avec Makoto. Nous avons toujours entretenu et nous continuons d'entretenir un dialogue franc et ouvert. Cela me permet de discuter avec lui très directement, sans détours, et sans que cela soit perçu comme un durcissement de nos rapports. Au contraire, je le connais bien et je sais que ce genre d'attitude ne peut que lui être positive, cela l'encourage à retrouver 'une formule' qui a fait ses preuves par le passé.

Vous faites donc toujours confiance à Makoto ?
Après une intersaison difficile, le team forme un bloc soudé derrière notre pilote. Nous sommes bien décidés à inverser la tendance, nous n'avons jamais vécu une telle situation lors des saisons précédentes. Nous espérons que l'esprit de groupe de notre team permettra de soutenir Makoto au mieux afin de sortir de cette mauvaise passe.

Quels sont vos objectifs pour les prochaines courses ?
En Turquie, Makoto s'est tout de suite senti beaucoup plus à l'aise qu'au Qatar. Son comportement, que ce soit le vendredi sur le sec ou le lundi après la course, nous laisse penser que la situation va en s'améliorant. Avec le soutien d'un partenaire technique tel que Michelin, nous sommes persuadés de pouvoir revenir à notre meilleur niveau.

Tags:
MotoGP, 2006, GRAND PRIX OF TURKEY

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›