Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le MotoGP entame sa tournée européenne au Mans

Le MotoGP entame sa tournée européenne au Mans

Le MotoGP entame sa tournée européenne au Mans

Après plus d'un mois de pérégrinations au Moyen Orient et en Asie, le Championnat du Monde MotoGP est de retour en Europe pour le Grand Prix Alice de France. Quelques jours seulement après un Grand Prix de Chine historique, avec la première victoire de Dani Pedrosa dans la catégorie reine sur la RC211V officielle du team Repsol Honda, les stars du MotoGP vont reprendre le guidon pour en découdre sur le circuit Bugatti du Mans.

Après Loris Capirossi, Valentino Rossi et Marco Melandri, Dani Pedrosa est le quatrième pilote à avoir goûté à la victoire depuis le début de la saison. Au Mans, son coéquipier Nicky Hayden, le leader du Championnat du Monde, tentera de porter à son tour son nom au palmarès de la saison 2006. L'américain enchaîne les podiums sans coup férir : il compte à ce jour huit podiums consécutifs, une série entamée la saison dernière au Qatar, mais le Kentucky Kid ne veut plus d'accessit-consolation et aspire à s'affirmer comme le favori au titre en s'imposant devant un concurrence fournie mais irrégulière.

Hayden engrange en effet les 'gros points' avec une régularité effarante tandis que ses poursuivants au classement général enregistrent des résultats en dents de scie.

Depuis sa victoire à Jerez, Loris Capirossi semble perdre un peu plus pied à chaque course : troisième au Qatar, il s'est ensuite classé sixième en Turquie puis huitième le week-end dernier en Chine. Si le Mans n'a jamais souri aux Ducati, on peut toutefois s'attendre à ce que le vétéran italien tente de se relancer avant d'aborder son Grand Prix national – qui aura lieu quinze jours plus tard, au Mugello.

Deux semaines après sa chute en Turquie - alors qu'il était troisième au début du dernier tour, Pedrosa a rebondi de la plus belle des manières en s'imposant en Chine, mais surtout, il est revenu à deux points de Capirossi. Le jeune espagnol doit maintenant démontrer qu'il peut enchaîner les résultats, alors que le calendrier des semaines à venir s'annonce très chargé, avec sept Grands Prix en l'espace de dix semaines.

De retour aux avant-postes à Istanbul avec une redite de sa victoire de l'an dernier, Marco Melandri est retombé dans l'anonymat en Chine, les caprices de la météo ayant visiblement dérouté les membres du team Fortuna Honda. L'italien conserve un court avantage sur Casey Stoner, qui se plaignait de n'avoir pas pu se battre pour le podium à Shanghai après avoir été longtemps 'bouchonné' par Sete Gibernau.

Tandis que les cinq premiers se tiennent en vingt points, Valentino Rossi, le Champion du Monde en titre, compte trente-deux points de retard sur Hayden. L'an dernier, après les quatre premières courses, il totalisait quatre-vingts quinze points - depuis le début de sa campagne 2006, il n'en a marqué que quarante. Victime d'un pneu avant défectueux en Chine, le pilote Camel Yamaha devrait trouver un terrain plus favorable au Mans, un circuit où la puissance des Honda sera moins déterminante.

Son coéquipier Colin Edwards occupe la huitième place du classement général derrière Toni Elias, après avoir décroché son premier podium de la saison en terminant troisième à Shanghai. Un résultat qui aura mis un peu de baume au coeur des membres de l'état-major de Yamaha présents à Shanghai, tout en lui permettant d'insister à nouveau auprès de la firme aux diapasons afin de remédier aux problèmes de 'chattering' de la YZR-M1.

Derrière Shinya Nakano - le coéquipier de Randy de Puniet chez Kawasaki - Sete Gibernau complète le top 10 du classement général. Depuis le début de la saison, l'espagnol exécute une partition connue : efficace en qualifications, trop discret en course. Gibernau n'est certes pas aidé par le rendement erratique du package Ducati-Bridgestone, mais il s'est montré peu convaincant depuis le début de la saison. Le Mans, un circuit où il s'est imposé en 2003 et en 2004, serait le théâtre idéal pour un éventuel sursaut d'orgueil de l'espagnol.

On suivra avec plus d'attention un autre pilote en quête de galons : Randy de Puniet, qui disputera son premier Grand Prix ‘à domicile' dans la catégorie reine. Souvent véloce, le jeune rookie français a manqué de constance en course depuis le début de l'année, d'où un maigre pécule de huit points. Gageons que ses débuts au Mans sur la Kawasaki Ninja ZX-RR marqueront le véritable début de sa campagne 2006.

Tags:
MotoGP, 2006, ALICE GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›