Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

France 2005 > MotoGP

France 2005 > MotoGP

France 2005 > MotoGP

Toujours aussi intraitable, Valentino Rossi avait décroché l'an dernier au Mans sa troisième victoire en quatre courses : le pilote italien livra un récital flamboyant pour s'imposer devant Sete Gibernau et Colin Edwards.

Le pilote américain du team Gauloises Yamaha avait occupé la première place sur les deux premiers tiers de la course, avant d'être repris par son coéquipier et par Gibernau. Parti depuis la deuxième ligne, l'espagnol avait effectué une bonne remontée pour revenir au contact des deux pilotes Yamaha, mais une fois derrière Rossi, il ne parvint pas à trouver l'ouverture.

Qualifié en pole position, Rossi manqua son départ et se retrouva derrière Edwards, Hayden, Capirossi, Melandri et Nakano, mais il ne lui fallut que huit tours pour revenir en deuxième position derrière son coéquipier.

Les deux pilotes Yamaha se maintinrent en tête jusqu'au dix-septième tour ; à sa première tentative de dépassement sur Edwards, Rossi effectua un passage hors trajectoire qui permit à l'américain de reprendre l'avantage et à Gibernau de se glisser en seconde position. Le Champion du Monde repassa ses deux adversaires coup sur coup – Gibernau se glissa dans le sillage de Rossi pour prendre l'avantage sur Edwards qui fut rapidement décroché.

Rossi et Gibernau ont terminé la course en trombe, l'italien établissant le meilleur tour en course lors de son tout dernier tour !

Derrière Edwards, Marco Melandri s'est classé en quatrième position à l'issue d'une bagarre intense face à Max Biaggi, un moment incertain pour la course après avoir chuté lourdement lors du warm-up et s'être blessé au dos.

Nicky Hayden a terminé derrière son coéquipier du team Repsol Honda ; l'américain avait effectué un excellent départ mais ne fut pas en mesure de se maintenir aux avant-postes.

La course fut marquée par divers incident, notamment en début de course : John Hopkins ne fut en mesure de mettre à profit sa cinquième place sur la grille – contraint à changer de moto à l'issue du tour de chauffe, il s'élança des stands pour finir péniblement en seizième position.

Carlos Checa abandonna sur chute dès le premier tour : il percuta l'arrière de la machine de Max Biaggi, parti en glisse dans le premier virage, et se retrouva dans le gravier. L'incident coûta aussi un temps précieux à Roberto Rolfo, qui chuta en essayant d'éviter Checa. Il parvint toutefois à reprendre la piste pour marquer le point de la quinzième place.

Tags:
MotoGP, 2006, ALICE GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›