Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Premières impressions des pilotes

Premières impressions des pilotes

Premières impressions des pilotes

Désormais co-leader du Championnat avec Nicky Hayden, Loris Capirossi (Ducati Marlboro) espère rééditer sa victoire de 2003 sur le circuit de Catalunya.
« Nous attendons cette course avec impatience, nous sommes en grande forme - nous avons été compétitifs sur pratiquement tous les circuits depuis le début de la saison (...) Catalunya est un circuit rapide avec une longue ligne droite ; notre moto est certes rapide, mais cette année, nous nous concentrons sur l'agilité de la machine, qui est plus importante que la vitesse de pointe. »

Malheureux au Mugello, Sete Gibernau positive et espère briller à l'occasion de son Grand Prix ‘à domicile'.
« Catalunya est un circuit que j'ai toujours apprécié. Le tracé est varié, il y a un peu de tout. Et évidemment, pour moi l'atmosphère est très particulière ! (...) J'ai fait une bonne course en Italie, je suis revenu devant et je me fais vraiment plaisir en ce moment, car je commence à comprendre comment tirer le meilleur de la Ducati. »

Rejoint en tête du Championnat par Capirossi, Nicky Hayden (Repsol Honda) est conscient de l'importance de la phase estivale du Championnat.
« Ce week-end, on entame une série de trois courses disputées d'affilée et il va falloir se montrer à la hauteur car l'enjeu est important. On sait qu'il faut entamer cette période en force. »

L'autre pilote du team officiel du HRC, Dani Pedrosa, estime que les données acquises à Catalunya durant l'hiver lui permettront de compenser son manque d'expérience en MotoGP.
« Depuis le début de la saison, il y a eu des courses où j'ai un peu plus souffert que d'habitude car je n'avais aucune données avec cette moto. Pour ce week-end, nous pourrons utiliser les informations recueillies durant les essais officiels pour préparer la course. »

De retour sur la plus haute marche du podium au Mugello, Valentino Rossi (Camel Yamaha) veut maintenant enchaîner les podiums afin de revenir sur les leaders du Championnat.
« J'attends ce Grand Prix avec impatience, car la moto est enfin à son véritable niveau. Elle a très bien marché lors des essais au Mugello et nous avons prouvé que nous étions prêts à nous battre à nouveau pour la gagne. »

Son coéquipier Colin Edwards, auteur du meilleur temps lors de la séance chronométrée des Essais Officiels MotoGP qui avaient eu lieu à Catalunya au mois de mars, espère que le nouveau châssis de la M1 lui permettra de revenir aux avant-postes après un début de saison décevant.
« Les Essais Officiels remontent à longtemps... c'est vrai que nous avions été rapides sur ce circuit avec la première version de la M1. Depuis nous avons progressé, mais ce week-end, les conditions devraient être différentes. Il faudra donc attendre avant de se prononcer sur nos chances. »

Lui aussi auteur d'un début de saison en demi-teinte, Makoto Tamada (Konica Minolta Honda) espère confirmer les progrès enregistrés lors des essais disputés au Mugello.
« Je suis très content du travail que nous avons réalisé récemment et notamment lors essais au Mugello. On a pu confirmer que notre package Honda-Michelin avait nettement progressé par rapport au début de la saison. »

Toni Elias (Fortuna Honda) espère aussi se distinguer ce week-end à l'occasion de son Grand Prix ‘à domicile'.
« Pour ce Grand Prix, nous espérions arriver ici avec de meilleurs résultats derrière nous, mais nous avons toujours les mêmes problèmes que lors des trois dernières courses. Au Mugello, on a toutefois pu comprendre un peu mieux la moto et trouver une nouvelle piste de travail. »

La journée d'essais organisée au Mugello a aussi permis à Marco Melandri d'améliorer les réglages de sa RC211V.
« Durant le week-end, nous avons surtout travaillé sur la motricité, et après la course, nous avons pu nous concentrer sur la vitesse de passage en courbe. Les résultats de ces essais ont été positifs et je suis très confiant pour Catalunya - c'est un circuit similaire au Mugello et avec les bons réglages de base que nous avions là-bas, nous devrions être dans le coup en Espagne. »

Comme Gibernau, Elias ou Pedrosa, Carlos Checa (Yamaha Tech 3) évoluera devant son public ce week-end. Le catalan souligne les efforts de son team et de Dunlop.
« Nous travaillons très dur et il est triste de voir que nos efforts ne sont pas récompensés. Mais je ne baisse pas les bras pour autant, je suis fier de la façon dont travaille mon team et je sais que Dunlop fait tout pour progresser. Pour le moment nous nous concentrons sur les pneus car nous savons que c'est ce qui nous permettra d'être plus rapides sur la distance d'une course. »

Tags:
MotoGP, 2006, GRAN PREMI CINZANO DE CATALUNYA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›