Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Hayden, prophète en son pays

Hayden, prophète en son pays

Hayden, prophète en son pays

De retour sur le théâtre de sa première victoire en Grand Prix, Nicky Hayden s'est à nouveau imposé sur le circuit de Laguna Seca, qui accueillait ce week-end le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis. Le jeune américain du team Repsol Honda a ainsi consolidé son avance en tête du Championnat avant la trève estivale, tandis que Dani Pedrosa et Marco Melandri, qui l'accompagnaient sur le podium, sont passés aux deux et troisième places du classement général devant Valentino Rossi, victime d'un nouvel abandon.

Parti depuis la sixième place de la grille, Hayden ne se hissa en tête qu'au dix-septième tour, ayant dû se débarrasser d'un Kenny Roberts Jr fringant en début de course, avant de se lancer à la poursuite de Chris Vermeulen. Qualifié en pole position au guidon de la Suzuki GSV-R, Vermeulen fut surpris par Roberts au départ mais il ne tarda pas à prendre la tête de la course. S'il parvint à distancer ses poursuivants sur la première moitié de la course, il baissa de régime sur la fin, l'usure de ses pneus l'exposant aux assauts de Hayden puis de Pedrosa. Encore troisième à trois tours de l'arrivée, il perdit deux places coup sur coup, ne pouvant contenir Melandri et Roberts.

Auteur d'une bonne remontée après s'être élancé de la dixième place de la grille, Rossi pouvait aussi prétendre au podium, mais il fut contraint à l'abandon suite à un incident mécanique survenu à quelques tours de l'arrivée. En abandonnant pour la troisième fois cette année, Rossi a rétrogradé à la quatrième place du Championnat, à 51 points de Hayden.

En l'absence de Rossi à l'arrivée, Carlos Checa, septième, était le pilote Yamaha le mieux placé à l'arrivé, derrière un John Hopkins esseulé en sixième position. Loris Capirossi complétait le top 10 avec Colin Edwards et Sete Gibernau.

Le français Randy de Puniet a récolté quatre points en terminant douzième. Mal parti, de Puniet était dernier à l'issue du premier tour, mais il a rapidement pris l'avantage sur Cardoso et Ellison pour rallier l'arrivée dans les points pour la sixième fois cette année.

Tags:
MotoGP, 2006, RED BULL U.S. GRAND PRIX, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›