Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Checa toujours dans les points

Checa toujours dans les points

Checa toujours dans les points

Après la trêve estivale qui a permis à tous les animateurs du championnat du monde de se ressourcer quelque peu, Loris Capirossi n'a pas fait de détail lors de ce Grand Prix de République Tchèque en imposant sa Ducati au terme d'un véritable cavalier seul, menant l'épreuve de bout en bout. Rossi (Yamaha) et Pedrosa (Honda) complètent le podium à l'issue d'un duel d'une extrême intensité. Dans le clan Dunlop, Carlos Checa marquait des points pour la douzième fois consécutive de la saison.

Hervé Poncharal, responsable du team Tech 3 Yamaha Dunlop : « Dommage que Carlos soit parti de si loin sur la grille de départ et que de ce fait il ait perdu du temps lors des premiers tours, car nous terminons à dix secondes d'Edwards qui est dixième. D'ailleurs, Carlos a réalisé sa fin de course dans le même rythme que ce groupe-là. Notre performance est donc meilleure que celle d'hier en qualification, et même si la place à l'arrivée n'est pas fantastique, nous restons, avec Hayden et Edwards, parmi les trois pilotes à être entrés dans les points à toutes les courses depuis le début de saison. »

Carlos Checa, 15ème (Team Tech 3 Yamaha Dunlop) : « Je n'étais pas très content de la moto hier, heureusement nous avons trouvé quelques solutions au warm-up, et je dirais que l'efficacité de la moto en course était entre celle d'hier et celle de ce matin. J'ai toutefois connu du drible qui m'a handicapé, et dans ces conditions il est difficile de maintenir la moto sur la bonne trajectoire et d'avoir un pilotage coulé. Cela dit, notre rythme de course a été bon et constant, ce qui est le premier objectif, et je suis malgré tout satisfait quand on prend en compte que l'on était beaucoup plus loin en début de saison. »

Guy Coulon, directeur technique du Team Tech 3 Yamaha Dunlop : « Nous avons eu des soucis avec les réglages hier, pendant que nos concurrents augmentaient le rythme. C'est ce qui nous a relégué un peu loin sur la grille. En ce qui concerne la course, il faudrait la regarder à l'envers : le drible étant d'autant plus sensible qu'on a des pneus frais qui ont du grip, c'est à partir de la mi-course que Carlos s'est mis à rouler comme les groupes qui le précédaient. Contrairement aux autres, c'est donc pendant les premiers tours qu'il a perdu du temps. Et si nous ne finissons que 15ème, il faut également prendre en compte que tous les pilotes sont à l'arrivée, et que nous réalisons la troisième meilleure performance dans l'absolu : au Sachsenring nous avons terminé à 17 secondes du vainqueur, à Assen à 28 secondes et ici à 29 secondes."

Communiqué Tech 3 Yamaha Dunlop

Tags:
MotoGP, 2006, GAULOISES GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›