Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les déclarations des pilotes après la course

Les déclarations des pilotes après la course

Les déclarations des pilotes après la course

Valentino Rossi, Camel Yamaha – Vainqueur :
« Je serais prêt à payer pour voir une course comme ça chaque semaine ! Cette fois, la victoire me revient, mais même si j'avais terminé deuxième, cela n'aurait rien enlevé à l'intensité de cette course. Ce fut l'une des plus belles bagarres de ma carrière. Ce fut un peu comme la course du Mugello, où j'étais déjà en bagarre avec Loris. Quand nous nous retrouvons en tête à tête, le spectacle est toujours au rendez-vous, car on peut vraiment attaquer à fond, nous sommes tous les deux très agressifs et nous prenons tous deux autant de plaisir, avec de nombreux dépassements, mais c'est toujours très correct. J'ai bien joué ma carte, cette fois c'est moi qui gagne mais la prochaine fois ce sera peut-être lui. Je marque vingt-cinq points, c'est très important même si je ne reprends pas beaucoup de terrain sur le leader. Je reprends douze points et cela pourrait être bon pour la suite. Je dois remercier Jeremy Burgess, mes mécaniciens et Yamaha, puis aussi Michelin, car nous avons fait du bon boulot. »

Loris Capirossi, Ducati Marlboro – Deuxième :
« Après une telle course, le fait de perdre n'est pas si important, car la course a été fantastique et il y a eu beaucoup de dépassements, mais c'est toujours resté correct. Ce fut difficile, car nous tournions tous les deux à un rythme très élevé et dans les derniers tours, Valentino Rossi était un peu plus rapide que moi et je commençais à perdre le feeling avec le pneu arrière. Je suis très content, cette deuxième place c'est un peu comme une victoire. Je pense que le Championnat est encore très ouvert. Je suis quatrième pour le moment, mais je vais essayer de faire mon mieux lors des dernières courses et l'on verra ce qu'il se passera... Si les autres courses sont de ce niveau, ce devrait être très amusant. »

Dani Pedrosa, Repsol Honda – Troisième :
« Je me suis décidé à prendre le départ de la course pendant l'épreuve des 250cc. C'est alors que le staff de la Clinica Mobile m'a aidé afin de pouvoir prendre le guidon de ma machine. Je ne sais pas comment va évoluer ma condition physique et nous n'avons que cinq jours d'ici le prochain Grand Prix... je serai donc peut-être un peu juste en Australie. »

Tags:
MotoGP, 2006, MARLBORO MALAYSIAN MOTORCYCLE G.P., RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›