Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Melandri surnage à Phillip Island

Melandri surnage à Phillip Island

Melandri surnage à Phillip Island

Marco Melandri a déjoué tous les pronostiques en s'imposant dimanche à Phillip Island. Le pilote du team Fortuna Honda a décroché sa troisième victoire de la saison à l'occasion d'un Grand Prix GMC d'Australie disputé sous la pluie. A l'arrivée, l'italien devançait Chris Vermeulen et Valentino Rossi.

Ce n'est qu'au moment du tour de formation de la grille de départ que les premières gouttes de pluie sont tombées sur l'asphalte de Phillip Island, ce qui retarda la procédure de départ et motiva la direction de course à raccourcir la distance de l'épreuve d'un tour. Dès lors, vu que le régime de l'épreuve était celui d'une course disputée sous la pluie, les pilotes avaient la possibilité de s'arrêter aux stands à tout moment pour changer de moto.

Pour la première fois depuis que le règlement leur en offre la possibilité, tous les pilotes ont changé de monture durant la course. Au départ, Shinya Nakano fut le plus prompt : parti depuis la deuxième place de la grille, le japonais se glissa en tête dès le premier virage. Sur une piste de plus en plus humide, le pilote Kawasaki parvint à se maintenir en tête de la course jusqu'à la fin du neuvième tour, s'arrêtant aux stands pour changer de machine un tour après ses poursuivants.

Sete Gibernau hérita alors du commandement ; auteur d'un excellent départ depuis la douzième place de la grille, l'espagnol s'était rapidement hissé en deuxième position puis fut le premier bénéficiaire de la vague d'arrêts aux stands. Le pilote Ducati Marlboro fut repris par Marco Melandri dès le seizième tour, et rétrograda encore d'une place au tour suivant, au profit de Chris Vermeulen.

Une fois passé en tête de la course, Melandri s'échappa progressivement pour finalement s'imposer avec près de dix secondes d'avance sur Vermeulen. Ce dernier décrochait ainsi son premier podium en MotoGP à l'occasion de son Grand Prix national, sur le circuit où il avait fait ses débuts dans la catégorie reine en 2005.

Après avoir été éclipsé par Melandri et Vermeulen, Gibernau pouvait encore espérer accrocher son premier podium de la saison, mais c'était sans compter sur un Valentino Rossi déchaîné. Malgré un départ manqué, le Champion du Monde en titre remonta petit à petit jusqu'à avoir son vieux rival dans sa ligne de mire au début du dernier tour, mais ce n'est que dans le tout dernier virage que le pilote Yamaha fut en mesure de porter une attaque franche... Gibernau se fit ainsi écarter du podium pour un peu moins d'un dixième de seconde.

Rossi n'a pas pu décrocher une sixième victoire consécutive à Phillip Island, mais sa troisième place lui a permis de se hisser en deuxième position au classement général et de revenir à 21 points seulement du leader, Nicky Hayden, cinquième de la course.

Outre la remontée de Rossi à la deuxième place du classement général, cette course a permis à Melandri de revenir au niveau de Dani Pedrosa, qui n'a marqué qu'un point à Phillip Island – Melandri occupe désormais la troisième place du Championnat à égalité de points avec l'espagnol du team Repsol Honda.

Tags:
MotoGP, 2006, GMC AUSTRALIAN GRAND PRIX, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›