Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La FIM réglemente l'usage des pneus pour 2007

La FIM réglemente l'usage des pneus pour 2007

La FIM réglemente l'usage des pneus pour 2007

Sujet de négociations depuis plusieurs mois, les restrictions sur l'usage des pneumatiques en MotoGP pour la saison 2007 ont été annoncées mercredi par la Fédération Internationale de Motocyclisme, suite à la réunion de la Commission Grand Prix organisée le week-end dernier au Motegi.

Les nouveautés du Règlement Technique du Championnat du Monde MotoGP visent essentiellement à réduire les coûts générés par la 'guerre des pneus' faisant rage entre Michelin et Bridgestone depuis plusieurs saisons.

Les restrictions sur l'usage des pneus limiteront le nombre de slicks mis à la disposition de chaque pilote durant un week-end de Grand Prix : pour les essais libres et qualificatifs, le warm-up et la course, chaque pilote se verra allouer 14 pneus avant et 17 pneus arrière. En outre, ces pneus seront marqués à la veille des essais officiels par le Directeur Technique des Grand Prix - seul un problème de sécurité exceptionnel pourrait justifier le recours à un autre type de pneus que ceux marqués par le Directeur Technique.

Il faut noter que ces restrictions ne s'appliqueront qu'aux teams équipés par un manufacturier de pneus ayant décroché deux victoires sur le sec depuis 2005. Ces dispositions ne concerneront donc que les teams Michelin et Bridgestone, tandis que les teams Dunlop tomberaient sous le coup de ces restrictions dès le Grand Prix suivant la deuxième victoire en Grand Prix du manufacturier britannique.

Ces amendements au règlement technique, reproduits ci-dessous, précisent aussi la différence entre pneus slicks, retaillés et pluie, aucune restriction n'étant appliquée aux pneus pluie.

Communiqué de la FIM :

La Commission Grand Prix, composée de MM. Carmelo Ezpeleta (Dorna, Président), Claude Danis (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), en présence de M. Paul Butler (Secrétaire de la réunion), réunie le 23 septembre au circuit de Twin Ring Motegi, a décidé à l'unanimité d'effectuer les amendements suivantes aux Règlements du Championnat du Monde des Grands Prix de Courses sur Route – entrée en vigueur dès le 1er janvier 2007.

Règlements Techniques

2.9. Restrictions de pneus en MotoGP

2.9.1 Les pneus pluie ne sont pas sujets à restriction de fourniture.

Un pneu pluie est défini comme un pneu qui présente un taux d'entaillage (relation entre surface et sculpture) d'au moins 20% sur l'ensemble, et un taux minimum de 7% dans chaque tiers de la section du profil.

Le pneu peut être moulé ou sculpté à la main, mais chaque sculpture doit avoir une profondeur minimum de trois millimètres sur plus de 90% de sa longueur.

Tout pneu avec un entaillage inférieur à 20% sera considéré comme un pneu slick. En cas de litige, la décision du Directeur Technique sera définitive.

2.9.2 Avant le début de saison (défini comme le jour précédent le début du premier test IRTA MotoGP de l'année en cours) chaque équipe doit enregistrer la marque du pneu qui sera utilisée auprès du Directeur Technique des Grand Prix.

Si une équipe décide de changer la marque de pneu préalablement indiquée pendant la saison, elle doit en informer le Directeur Technique par écrit, avant le début des contrôles techniques de la manifestation où le changement a lieu.

2.9.3 Les équipes recevant les pneus d'un fabricant ayant remporté au moins deux courses de MotoGP dans des conditions sèches depuis la première course de la saison 2005 seront restreintes dans la quantité des pneus slicks que chaque coureur d'équipes pourra utiliser à une seule manifestation, soit :

Pendant toutes les séances d'essais, le warm up et la course, un maximum de 31 pneus slick, soit
- pneus avant : 14
- pneus arrière : 17

Lorsqu'un fabricant de pneus, qui n'est pas sujet à la restriction en début de saison, gagne deux courses de MotoGP dans des conditions sèches pendant la saison en cours, il sera soumis aux restrictions dès la troisième manifestation, c'est-à-dire celle qui suit la seconde victoire.

2.9.4 Entre 12h00 et 17h00 le jour précédent le début des essais officiels, le Directeur Technique marquera les pneus disponibles pour chaque coureur engagé.

2.9.5 Les pneus slicks ou sculptés à la main (comme défini à l'art. 2.9.1) de chaque motocycle engagé sur la piste devront être contrôlés pour conformité.

2.9.6 Lorsqu'une course est interrompue, un coureur doit utiliser des pneus marqués qui lui ont été attribués pour pouvoir reprendre le départ de la course.

2.9.7 Lorsqu'un pneu a été endommagé accidentellement pendant la procédure de montage, il peut être remplacé par un pneu de mêmes spécifications avec l'autorisation du Directeur Technique. Ces pneus de remplacement doivent être marqués et faire partie du lot de pneus attribués au coureur en question.

2.9.8 Lorsqu'un problème de sécurité exceptionnel et imprévisible survient à un fabricant pendant une manifestation, afin qu'une équipe fournie par ce fabricant puisse courir en toute sécurité, ce fournisseur doit informer et convaincre le Directeur Technique de la gravité du problème.

Le Directeur Technique peut alors demander à la Direction de Course d'accorder une exception. Une telle demande doit être formulée avant 17h00 le jour des essais qualificatifs.

L'exception en cas d'acceptation sera accordée comme suit :

Chaque coureur utilisant les pneus fournis par le fabricant dont l'exemption a été accordée recevra trois pneus comportant des nouvelles spécifications (avant et/ou arrière selon le problème). Ces pneus de remplacement seront marqués par le Directeur Technique, et seuls ces pneus pourront être utilisés pour la course.

Une nouvelle grille provisoire sera publiée comprenant tous les coureurs qui ont reçu les pneus du fabricant à qui l'exemption a été accordée, placés à l'arrière de la grille dans l'ordre des résultats qualificatifs.

Tags:
MotoGP, 2006

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›