Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Elias triomphe, Rossi jubile

Elias triomphe, Rossi jubile

Elias triomphe, Rossi jubile

Annoncé comme une étape cruciale du Championnat du Monde MotoGP, le Grand Prix bwin.com du Portugal n'aura pas failli aux prévisions, mais l'épreuve aura atteint un degré d'intensité que d'aucun n'aurait osé imaginé.

L'abandon de Nicky Hayden restera sans nul doute le moment-clé de la saison 2006, l'américain ayant perdu la tête du Championnat après avoir été percuté par son coéquipier Dani Pedrosa dès le cinquième tour de la course. Après ce rebondissement majeur dans la lutte pour le titre, la course prit un tour épique, Valentino Rossi et Toni Elias se livrant un duel de toute beauté jusque dans les tout derniers mètres, l'espagnol s'imposant finalement sur le fil, avec un avantage de 0.002s sur le Champion du Monde en titre.

Parti depuis la pole position, Rossi mena le groupe de tête durant la majeure partie de l'épreuve, son coéquipier Colin Edwards ayant pu protéger sa position durant la première moitié de la course, avant d'être relégué en troisième position par Elias.

Qualifié en onzième position, l'espagnol du team Fortuna Honda avait hérité de la troisième place après que Pedrosa ait fauché Hayden en chutant alors que les pilotes Repsol Honda étaient troisième et quatrième derrière Rossi et Edwards.

Elias fut en mesure de revenir dans le sillage de Rossi à moins de dix tours de l'arrivée et il se glissa une première fois en tête de la course au vingt et unième tour. S'ensuivit une mémorable empoignade à laquelle se joignit aussi Kenny Roberts Jr après avoir éclipsé Edwards.

Roberts passa en première position avant l'avant-dernier tour, mais Elias et Rossi reprirent rapidement le dessus. Au dernier tour, Rossi se hissa à nouveau en tête de la course en battant Elias à l'entrée de la dernière chicane. Malgré la manœuvre autoritaire du Champion du Monde en titre, le jeune espagnol ne s'avoua pas vaincu et parvint à reprendre l'avantage de justesse, décrochant finalement sa première victoire en MotoGP à la photo-finish.

Roberts franchit la ligne d'arrivée avec moins de huit dixièmes d'avance sur Edwards, décrochant ainsi son deuxième podium de la saison avec la KR211V. Makoto Tamada passa sous le drapeau à damier isolé en cinquième position, signant ainsi son meilleur résultat de l'année.

La sixième place est revenue à John Hopkins, qui devançait Carlos Checa, Marco Melandri et Chris Vermeulen. Le français Randy de Puniet s'est classé en dixième position devant Alex Hofmann et Loris Capirossi, tandis que son coéquipier Shinya Nakano fut éliminé dès le premier tour suite à un accrochage.

Un autre incident marqua le début de la course, Casey Stoner chutant devant Sete Gibernau au deuxième tour. L'espagnol ne fut pas en mesure d'éviter la machine de l'australien et chuta lourdement. Examiné à la Clinica Mobile dès son retour dans le paddock, l'espagnol souffrait d'une fracture à la main droite et d'une blessure à l'épaule gauche, qui lui avait déjà posé problème cette saison quand il avait chuté à Cataluya.

Avec un total de cinq abandons, tous les pilotes classés ont fini dans les points, y compris Garry McCoy qui effectuait ce week-end son premier Grand Prix au guidon de la nouvelle Ilmor X3 800cc. L'australien accusait quatre tours de retard sur le vainqueur, ayant été contraint de s'arrêter aux stands par deux fois, mais il repart du Portugal avec un point, ayant terminé en quinzième position derrière James Ellison et José Luis Cardoso.

De retour en tête du Championnat du Monde, Valentino Rossi compte huit points d'avance sur Nicky Hayden, tandis que le troisième du classement général, Marco Melandri, est définitivement écarté de la course au titre alors qu'il ne reste plus qu'une épreuve à disputer, le Grand Prix bwin.com de Valence, qui aura lieu dans quinze jours sur le circuit Ricardo Tormo de Cheste.

Tags:
MotoGP, 2006, bwin.com GRANDE PREMIO DE PORTUGAL, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›