Achat de billets
Achat VidéoPass

Checa revient sur son transfert chez Honda

Checa revient sur son transfert chez Honda

Checa revient sur son transfert chez Honda

Futur successeur de Casey Stoner chez Honda LCR, Carlos Checa estime avoir l'opportunité de faire sa plus belle campagne en MotoGP avec le team italien. A l'issue d'une saison studieuse avec le team Tech 3 Yamaha, durant laquelle il aura joué un rôle primordial dans le programme de développement de Dunlop, le pilote espagnol espère se hisser à nouveau parmi les gros bras du Championnat du Monde MotoGP au guidon d'une Honda chaussée de pneus Michelin.

Courtisé par différents teams, Checa a finalement opté pour le team de Lucio Cecchinello, arrivé cette année en MotoGP avec Casey Stoner. Malgré les efforts de Yamaha et de Dunlop pour le conserver chez Tech 3, l'espagnol a choisi le team lui garantissant le meilleur package.

« Ces derniers temps, j'ai suivi de près les négociations menées par mon manager, Alberto Vergani. Il est toujours flatteur d'être sollicité par plusieurs teams, mais au bout du compte il faut faire un choix, » déclare Checa. « Je dois dire que j'ai toujours porté de l'intérêt au projet de Cecchinello, ce n'était pas une décision de dernière minute. Durant le week-end, je voulais pouvoir me concentrer sur la course, puis le dimanche, à la fin du Grand Prix, on a discuté de cette possibilité et vues les options que j'avais à ce moment, c'était l'offre la plus intéressante. Je connais bien Cecchinello et son équipe, avec Honda et Michelin on peut faire de belles choses. »

A la fin de la saison 2005, Checa s'apprêtait déjà à prendre le guidon d'une Honda après avoir été remercié par Ducati, mais son programme fut totalement bouleversé par le naufrage du team Honda Pons.

« L'année dernière j'avais vécu une situation un peu rocambolesque, cela ne m'était jamais arrivé, » rappelle Checa. « Début janvier, j'ai quand même pu décrocher un guidon chez Tech 3 et je dois remercier Dunlop et Yamaha qui m'ont permis de continuer en MotoGP. Cette saison n'a pas été facile, mais cela m'a permis d'obtenir la possibilité dont je rêvais : l'opportunité de piloter au plus niveau avec une bonne moto et les meilleurs pneus. »

Checa espère désormais être associé à Ramon Forcada, avec qui il aurait déjà dû travailler au sein du team Honda Pons. C'est avec Forcada en tant que chef-mécanicien que Checa avait disputé ses premières campagnes en 250cc et 500cc.
« La configuration du team pour 2007 dépend de Lucio Cecchinello. J'aimerais beaucoup travailler avec le staff actuel, car il y a des gens avec lesquels j'ai déjà travaillé par le passé, tels que Ramon Forcada. J'ai expliqué à Lucio que j'aimerais continuer avec le team actuel, mais maintenant cela ne dépend pas de moi ; en tout cas je fais confiance à Lucio pour mettre tout ça en place. »

Ravi de rejoindre les rangs du team de Lucio Cecchinello, Checa ne quittera pas le team Tech 3 sans un pincement au cœur. Si cette saison s'est révélée éprouvante pour le natif de Sant Fruitos, elle aura aussi eu son lot de satisfactions, aussi bien sur le plan sportif qu'humain.

« Quand quelqu'un tient à te garder, dire non n'est jamais facile. Poncharal est intelligent, il connaît parfaitement le milieu et il est conscient de ce que représentait l'offre de Cecchinello par rapport à la sienne. Aujourd'hui, ce que je veux, c'est faire des résultats, mais le package qu'il me proposait n'était pas le meilleur. Après avoir passé toute une saison avec ce team, c'est un peu dur de penser à une future séparation, car ils m'ont accordé toute leur confiance et on s'entendait bien. Mais personnellement, j'aurais fait une grosse erreur en laissant passer l'offre de Cecchinello. Poncharal a bien compris ma décision et il m'a dit qu'il aurait fait la même chose à ma place, mais le laisser ainsi n'est pas évident pour autant. »

Pour Checa, la perspective de courir à nouveau sur Honda représente une opportunité unique. A 34 ans, le doyen du plateau MotoGP sait qu'il tient là sa dernière chance de se distinguer dans la catégorie reine.

« Courir avec Honda et Michelin, c'est la garantie de pouvoir se battre devant. Les autres constructeurs ont du potentiel, mais Honda reste la référence. Je suis très enthousiaste pour 2007, même si pour le moment je dois penser à notre dernière course, à Valence. Je ne joue peut-être pas le titre mais je veux faire de mon mieux ! Après débutera l'intersaison et la saison prochaine suppose un beau challenge. Je pense arriver au meilleur moment de ma carrière ; évidemment, l'âge commence à jouer, mais au niveau mental, je suis dans les meilleures dispositions imaginables pour affronter la saison prochaine. »

Tags:
MotoGP, 2006, bwin.com GRANDE PREMIO DE PORTUGAL, Carlos Checa

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›