Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bilan Jerez : Le dernier acte de la saison 2006

Bilan Jerez : Le dernier acte de la saison 2006

Bilan Jerez : Le dernier acte de la saison 2006

Le circuit de Jerez accueillait cette semaine la dernière séance d'essais MotoGP de l'année, le règlement instaurant une trêve entre le 1er décembre et le 20 janvier. Pendant trois jours à partir de mardi dernier, plusieurs teams étaient donc réunis sur le circuit andalou pour poursuivre le développement des nouvelles 800cc et recueillir les données qui dicteront l'évolution de ces machines en vue de la reprise, qui aura lieu le 22 janvier à Sepang, en Malaisie.

En l'absence de Nicky Hayden, le Champion du Monde 2006, Dani Pedrosa assurait le gros du travail du côté du HRC. Le jeune espagnol s'est révélé le plus rapide des trois journées d'essais avec un meilleur tour bouclé en 1'39.910 sur un pneu de qualifications - se rapprochant ainsi à moins d'une seconde du temps de la pole 2006 de Loris Capirossi, chrono de référence qui tient aussi lieu de record absolu du circuit de Jerez.

Si la première journée d'essais, marquée par la pluie, s'est révélée peu concluante pour Pedrosa en raison de conditions de piste changeantes, il aura bouclé un total de 145 tours lors des deux journées suivantes, travaillant essentiellement sur les réglages châssis et suspension de la RC212V et évaluant différents pneus pour Michelin. Opéré aux avant-bras après les essais de Valence disputés au début du mois de novembre, le pilote Repsol Honda était donc de retour en pleine forme et ne s'étonnait guère de tourner au rythme des anciennes 990cc malgré le déficit de puissance de sa nouvelle machine. « Ici comme à Valence, il n'est pas trop surprenant d'être aussi rapide, car il s'agit de circuits assez courts où la puissance n'est pas un facteur déterminant, » soulignait Pedrosa. « Le bilan de ces essais est évidemment positif, mais Honda a encore beaucoup de travail à fournir d'ici la fin janvier. »

Tandis que Pedrosa poursuivait le développement de la RC212V au sein du team officiel du HRC aux côtés de Tady Okada, appelé en renfort pour pallier à l'absence de Hayden, Marco Melandri et Shinya Nakano faisaient connaissance avec la V4 japonaise. Comme Pedrosa, Melandri avait manqué les essais de Sepang : il avait subi une intervention chirurgicale similaire à celle de l'espagnol, visant à éliminer un problème d'arm-pump, fléau récurrent chez les pilotes MotoGP. Pour l'ex-Champion du Monde 250cc, ces essais auront permis de dégrossir les réglages de sa machine et poursuivre son adaptation aux pneus Bridgestone. Shinya Nakano a suivi un programme similaire chez Konica Minolta Honda : il effectuait ses premiers tours de roue sur la Honda 800cc et re-découvrait les pneus Michelin, sur lesquels il n'avait plus roulé depuis 2003 et sa dernière saison sur Yamaha avec le team d'Antin.

Chez Yamaha, Valentino Rossi reprenait du service aux côtés de Colin Edwards à l'occasion de ces essais, après avoir brillé au volant de voitures de rallye en Nouvelle-Zélande et en Italie. Il étrennait à Jerez une nouvelle "livrée hivernale" ayant pour thème la légende du Roi Arthur et Excalibur. Après le "Rossi lave plus blanc que blanc" de l'intersaison 2005-2006, on découvre maintenant un "Chevalier Rossi", avec un casque et une machine ornés d'une épée - symbolisant d'après l'intéressé, sa "détermination à se battre tout au long de l'hiver afin de reconquérir la couronne mondiale la saison prochaine."

La Yamaha 800cc ne présentait pas de nouveauté majeure par rapport aux essais de Valence et pour Rossi il s'agissait essentiellement de confirmer les informations recueillies par Edwards à Sepang, en comparant notamment les deux types de châssis dont dispose le team officiel Yamaha depuis les essais disputés en Malaisie. Crédité du deuxième meilleur temps sur l'ensemble des trois jours, l'italien était confiant, ayant enregistré des performances légèrement supérieures à celles de Pedrosa en configuration 'course'. Son coéquipier Edwards s'est surtout concentré sur les essais pneumatiques, Michelin ayant développé une nouvelle gamme de pneus avant.

Dans le camp Ducati, Loris Capirossi et Casey Stoner reprenaient la piste pour la première fois depuis Valence. Sous l'œil de Filippo Preziosi, directeur général de Ducati Corse et géniteur de la Desmosedici, les deux représentants du team officiel italien ont testé un nouveau système de gestion électronique - une tâche délicate durant laquelle les pilotes n'auront pas été épargnés par quelques problèmes de jeunesse, qui auront limité leur temps de roulage. En marge des titulaires du team Ducati Marlboro, le constructeur de Borgo Panigale pouvait compter sur son pilote-essayeur, l'infatigable Vittoriano Guareschi, ainsi que sur la nouvelle recrue du team Pramac d'Antin, Alex Barros, qui faisait là ses débuts sur la GP7.

John Hopkins et Chris Vermeulen, les pilotes du team Rizla Suzuki, seront les seuls à avoir participé à toutes les séances d'essais organisées depuis le dernier Grand Prix de la saison. La GSV-R800 s'est encore une fois montrée plus performante que la 990cc du constructeur de Hammamatsu, plus particulièrement sur les longs runs effectués jeudi par Hopkins et Vermeulen, qui auront été relayés ponctuellement par Nobu Aoki durant ces essais.

Jeremy McWilliams et Andrew Pitt étaient aussi à Jerez avec le team Ilmor pour mener à bien un programme d'essais intensifs avec la X3, les hommes de Mario Illien et Eskil Suter ayant apporté de nombreuses nouveautés, aussi bien au niveau châssis que moteur. Ilmor doit encore confirmer ses pilotes pour la saison prochaine mais McWilliams et Pitt sont les mieux placés - la possibilité de voir Chaz Davies rejoindre le team suisse s'est rapidement évanouie, le jeune britannique n'ayant pu tester la X3 cette semaine - après avoir perdu une bonne partie de la journée de mardi, le team a préféré se concentrer sur son programme d'essais que de confier son prototype à Davies, qui devrait maintenant rejoindre James Ellison en Superbike AMA.

Pour McWilliams, les essais de Jerez se sont conclus par une violente chute, survenue jeudi en début d'après-midi. Victime de fractures au fémur gauche et à la clavicule droite ainsi que d'une blessure à la main gauche, le britannique a été hospitalisé et devrait être opéré d'ici lundi.

Après ces derniers essais, les pilotes vont profiter de sept semaines de trêve avant de reprendre la piste à Sepang en janvier.

Tags:
MotoGP, 2006

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›