Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Suzuki au révélateur

Suzuki au révélateur

Fringante lors des essais disputés à Sepang, la nouvelle Suzuki GSV-R800 ne s'est pas montrée aussi impressionnante à Phillip Island, Chris Vermeulen et John Hopkins ayant été éclipsés par les pilotes Ducati et Honda.

Fringante lors des essais disputés à Sepang, la nouvelle Suzuki GSV-R800 ne s'est pas montrée aussi impressionnante à Phillip Island, Chris Vermeulen et John Hopkins ayant été éclipsés par les pilotes Ducati et Honda.

Le toboggan de Phillip Island constitue toujours un test impitoyable pour une nouvelle machine, le tracé mettant l'accent sur l'équilibre et la motricité, indispensables pour maintenir une vitesse moyenne au tour de l'ordre de 175 km/h.

"On s'attendait un peu à souffrir," explique Chris Vermeulen. "Lors du dernier Grand Prix d'Australie, j'avais déjà eu des difficultés car la roue arrière patinait pas mal, ce qui jouait aussi sur la longévité du pneu. C'est ce qui nous a gêné le premier jour."

En l'espace de trois jours, l'australien aura tout de même réussi à gagner près de 2 secondes - après avoir couvert plus de 900 km ! "Nous avons beaucoup travaillé, aussi bien sur les réglages du châssis que sur la cartographie moteur. J'ai bien progressé et j'ai aussi fait mon nouveau record perso sur ce circuit."

"Globalement ces essais ont été positifs, il nous reste beaucoup de travail mais les progrès que nous avons réalisés cette semaine devrait nous aider sur d'autres tracés," juge Vermeulen.

Son coéquipier John Hopkins reconnaît "ne pas avoir exactement trouvé ce [qu'il] cherchait sur ce circuit." L'américain a suivi un programme similaire à celui de Vermeulen, tout en effectuant des tests d'endurance avec les pneus Bridgestone. "Ces essais nous ont fait redescendre sur terre : nous avons bien travaillé sur le moteur mais il y a quand même eu pas mal de soucis au cours de ces trois journées."

Pour Paul Denning, le manager du team Rizla Suzuki, "ces essais étaient beaucoup plus importants que ceux de Sepang."

"Ces essais nous ont permis d'identifier les domaines dans lesquels nous devons concentrer nos efforts afin d'exploiter au maximum la GSV-R800," estime le britannique. Les pilotes Rizla Suzuki reprendront la piste à partir du 13 février, dans le cadre des premiers essais officiels qui auront lieu au Qatar.

Tags:
MotoGP, 2007

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›