Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone prêt relever les défis de 2007

Bridgestone prêt relever les défis de 2007

L'année 2007 s'annonce particulièrement chargée pour Hiroshi Yamada, le directeur du département MotoGP de Bridgestone Motorsport.

L'année 2007 s'annonce particulièrement chargée pour Hiroshi Yamada, le directeur du département MotoGP de Bridgestone Motorsport.

Cette saison, le manufacturier japonais fournira ses gomme à Ducati Marlboro, Honda Gresini, Kawasaki Racing, Pramac d'Antin et Rizla Suzuki, soit cinq teams représentant quatre constructeurs différents. L'un des enjeux de la saison 2007 sera de gérer le passage aux nouvelles 800cc mais aussi l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation relative aux pneumatiques, qui limite désormais le nombre d'enveloppes mis à la disposition des pilotes pour chaque Grand Prix, et qui instaure aussi la mise en place d'un parc fermé contraignant les manufacturiers à allouer leurs gommes à la veille de chaque Grand Prix, limitant ainsi leur marge de manœuvre.

Pour le moment, seul Dunlop, fournisseur du team Yamaha Tech3, échappera à cette réglementation - tant que la marque n'aura pas décroché deux victoires sur le sec.

Si les essais hivernaux se sont révélés cruciaux pour les pilotes et les teams, les manufacturiers de pneus ont aussi mis à profit ces différentes séances pour glaner un maximum de données afin de peaufiner leurs nouveaux produits.

La première séance d'essais officiels disputée la semaine dernière au Qatar, dans des conditions spécifiques au circuit de Losail, s'est donc révélée riche d'enseignements, notamment en vue de la première course de l'année qui aura lieu sur ce même tracé le 10 mars prochain.

Comme Yamada l'explique, "le circuit de Losail est unique et suppose le développement de pneus que l'on n'utilise nulle part ailleurs. Ce fut une séance d'essais intéressante, même si tout ne s'est pas passé sans anicroche. Nous avons démarré en utilisant des pneus très proches de ceux utilisé lors de la course de l'an dernier et nous avons vite réalisé que les caractéristiques du revêtement de la piste avaient évolué par rapport à l'an dernier. Il y avait plus de grip, ce qui nous a poussé à tester d'autres types de pneus que ceux que nous avions prévus."

Tandis que Michelin propose désormais un nouveau pneu avant de 16 pouces, Yamada et Bridgestone sont persuadés que pour le moment, leur 16,5 classique constitue la solution la plus performante pour les nouvelles 800cc.

"Nous nous attendons à ce que le niveau d'adhérence soit similaire quand nous reviendrons au Qatar dans quelques semaines," indique le japonais. "Notre pneu avant traditionnel devrait convenir à certains teams, mais nous mettrons aussi à disposition des pilotes un pneu avant spécial pour le Qatar. Le choix des pneumatiques est très personnel et chaque team va travailler étroitement avec son technicien Bridgestone afin de trouver la meilleure solution. Quoi qu'il en soit, nous avons beaucoup de données sur les 800cc afin d'améliorer nos pneus avant la course de cette année."

Evoquant les demandes spécifiques à chaque pilote, Yamada explique : "En général, nous commençons par définir la direction à suivre pour mettre au point nos pneus et maintenant nous pouvons commencer à adapter nos produits selon les exigences de chaque team. Certains pilotes ont besoin d'une attention particulière afin d'obtenir des pneus correspondant à leur style de pilotage."

Même si Bridgestone sera exposé à une pression accrue cette année et devra relever de nouveaux défis, Yamada assure que la compagnie japonaise poursuivra son engagement au plus haut niveau : "Nous nous consacrons pleinement à assurer le même niveau d'assistance à chaque team. Travailler avec quatre constructeurs différents est une source de pression supplémentaire, mais nous savons où sont nos limites. Le fait que le nombre de pneus soit désormais limité nous donne la capacité de fournir plus de teams et de détacher des techniciens auprès de chaque partenaire afin d'assurer que les demandes de chaque pilote soient prises en compte et satisfaites."

Tags:
MotoGP, 2007

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›