Achat de billets
Achat VidéoPass

Dernière répétition pour Dunlop Yamaha Tech 3

Dernière répétition pour Dunlop Yamaha Tech 3

C'est sur le circuit de Jerez, durant trois jours, qu'ont eu lieu les derniers essais MotoGP avant l'ouverture du championnat du monde qui aura lieu le 10 mars prochain au Qatar.

C'est sur le circuit de Jerez, durant trois jours, qu'ont eu lieu les derniers essais MotoGP avant l'ouverture du championnat du monde qui aura lieu le 10 mars prochain au Qatar. Dans le camp Dunlop Yamaha Tech 3, l'attention s'est autant portée sur les tests de pneus de course que sur la détection d'un bon pneu de qualification.

Makoto Tamada - 190 tours, 1.40.307
« Je suis satisfait de ces trois jours d'essais, qui se sont déroulés dans une ambiance studieuse afin de poursuivre le développement pneumatique engagé par Dunlop. Sur le plan de mes sensations, j'apprécie beaucoup le pneu avant qui se révèle rapide, endurant et sûr ; du côté du pneu arrière, j'aimerais un peu plus de grip sur l'angle pour exploiter encore plus le potentiel la Yamaha M1. »

Guy Coulon, chef mécanicien de Makoto Tamada
« Pendant ces trois jours, nous avons poursuivi notre programme de tests, ce qui nous a permis d'améliorer notre performance sur un tour grâce à un pneu de qualification plus efficace ; cela nous sera bien sûr très utile cette saison pour se placer au mieux sur la grille, ce qui conditionne souvent le début de course. Par contre, notre performance peut encore être améliorée sur la distance d'une course au niveau du pneu arrière, et c'est ce à quoi s'emploient les techniciens Dunlop. »

Sylvain Guintoli - 215 tours, 1.42.215
« Nous avons effectué à nouveau de longs tests puisque j'ai roulé plus de 200 tours en trois jours ! Déjà, je suis satisfait de n'avoir subi aucune chute, ensuite je me rends compte que je progresse favorablement au niveau du ressenti de la moto. Nous avons un très bon pneu avant, donc nous nous sommes concentrés sur l'arrière dont nous avons testé de nombreux types. J'ai aussi travaillé la compréhension des pneus de qualification, élément inexistant dans la catégorie 250 d'où je viens. Je sais que je dois aussi progresser au niveau trajectoires, elles aussi différentes de celles de la 250. J'attends donc la première course pour attraper le bon rythme, car je suis pour l'instant plus rapide lorsque je suis derrière un autre pilote. »

Gary Reynders, chef mécanicien de Sylvain Guintoli
« Nous avons trouvé trois familles de pneus qui sont intéressantes au niveau de leur construction. Ils ne serviront sans doute pas sur des tracés comme le Qatar ou ici à Jerez, par contre ils pourraient convenir pour le Grand prix de France au Mans. Du côté de Sylvain, je sais qu'il va encore évoluer en pneus de qualification puisqu'actuellement il n'y a que cinq dixièmes d'écart entre son meilleur temps en pneus de course et celui réalisé en pneus de qualification. Mais je suis content de lui, il a effectué plus de 200 tours sans faire une erreur. »

Hervé Poncharal, manager du team Dunlop Yamaha Tech 3
« Pour notre dernière séance de travail avant l'ouverture du championnat, nous avons bien travaillé. Vendredi, les quelques tours effectués par nos pilotes sur piste mouillée furent intéressants. Pour suivre, nous avons eu deux journées très enrichissantes samedi et dimanche où les pilotes ont beaucoup roulé. Globalement, nous sommes assez satisfaits de ces essais hivernaux, et je tiens d'ailleurs à remercier l'équipe technique et les pilotes pour le gros travail fourni cet hiver. Grâce à eux, nous sommes dans une situation beaucoup plus favorable qu'il y a un an à la même époque à l'aube de la saison ; cela étant dit, pour envisager de se battre régulièrement parmi les dix premiers, il faut encore franchir une marche supplémentaire. Tout le monde en est conscient, et on peut compter sur l'équipe Dunlop Yamaha Tech 3 pour relever ce défi. Et pour terminer, je souhaiterais féliciter Valentino Rossi ainsi que l'ensemble de l'équipe technique Yamaha pour leur performance d'aujourd'hui. »

Communiqué Dunlop Yamaha Tech 3

Tags:
MotoGP, 2007

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›