Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Essais positifs pour Kawasaki

Essais positifs pour Kawasaki

Le team Kawasaki Racing a bouclé aujourd'hui une séance de deux journées d'essais à Jerez ; hier Olivier Jacque avait effectué le meilleur temps sur le mouillé et aujourd'hui sur le sec, Randy de Puniet s'est classé parmi les trois premiers.

Le team Kawasaki Racing a bouclé aujourd'hui une séance de deux journées d'essais à Jerez ; hier Olivier Jacque avait effectué le meilleur temps sur le mouillé et aujourd'hui sur le sec, Randy de Puniet s'est classé parmi les trois premiers.

Hier, une pluie persistante a permis aux pilotes Kawasaki de tester pour la première fois cette année la Ninja ZX-RR sur une piste complètement détrempée et ils ont donc pleinement profité de cette occasion de travailler sur la mise au point de leur machine dans ces conditions.

Jacque s'est rapidement adapté à des conditions de piste pourtant délicates et aux pneus pluie proposés par Bridgestone pour signer le meilleur temps de la journée, juste devant son coéquipier Randy de Puniet, auteur du deuxième meilleur temps parmi les 19 pilotes en piste hier. Chris Vermeulen, sur Suzuki, complétait un trio de tête 100% Bridgestone.

Suites à de nouvelles intempéries nocturnes, le revêtement de la piste était encore humide ce matin quand le team Kawasaki Racing entamait sa deuxième journée d'essais, mais une éclaircie à la mi-journée ont favorisé une rapide amélioration des conditions.

Sur le sec, Jacque et de Puniet pouvaient enfin s'atteler à leur programme d'essais retardé la veille par la météo, de Puniet essayant notamment le nouveau pneu avant de qualifications de Bridgestone ainsi qu'un nouveau type de pneu arrière de qualifications.

Les deux pilotes ont aussi pu essayer de nouvelles pièces moteur, conçues par les ingénieurs de Kawasaki basés à Akashi au Japon, afin de tirer plus de puissance du 4 cylindres 800cc de la Ninja ZX-RR, et qui ont donné satisfaction.

De Puniet et Jacque ont aussi travaillé sur de nouvelles pièces de suspension arrière, qui leur ont permis de gagner en agilité dans les virages lents comme dans les virages rapides, l'un des domaines où ils avaient été en difficulté le week-end dernier lors du Grand Prix d'Espagne.

Enfin Randy de Puniet a aussi essayé une nouvelle position de pilotage sur sa Ninja ZX-RR, pensée pour gagner en efficacité aérodynamique dans les lignes droites et améliorer la vitesse de pointe. Là encore, cette nouveauté marquait une amélioration. Avec les nouvelles pièces moteur et des suspensions révisées, les deux pilotes Kawasaki ont gagné plus d'une demi seconde par rapport à l'épreuve de dimanche dernier, avec des pneus course. Jacque s'est classé en sixième position aujourd'hui et de Puniet pointait en troisième position derrière les Honda de Marco Melandri et Toni Elias, les trois premiers formant à nouveau un triplé Bridgestone.

Après une séance d'essais productive, les deux pilotes Kawasaki vont se préparer à affronter le prochain Grand Prix de la saison, qui aura lieu à Istanbul, en Turquie, le 22 avril prochain après une brève trêve de trois semaines.

Randy de Puniet : 142 tours (2 jours) - Meilleur temps 1'40.225
"Hier sous la pluie, nous avons eu des problèmes de grip à l'arrière, mais vu que les conditions de piste sont restées les mêmes tout au long de la journée, nous avons pu apporter des modifications aux réglages de la moto et j'étais beaucoup plus à l'aise sur la fin. Aujourd'hui, nous avons fait quelques changements sur la moto. En adoptant une nouvelle position de pilotage, je peux me mettre derrière la bulle plus facilement dans les lignes droites et cela favorise la vitesse de pointe. Les nouvelles pièces de suspension ont aussi amélioré le comportement de la moto, elle est plus facile à inscrire dans les virages et la motricité est meilleure - c'est ce qui nous avait fait défaut le week-end dernier. Globalement, ces deux journées d'essais ont été très positives."

Olivier Jacque : 120 tours (2 jours) - Meilleur temps 1'41.908
"Hier, c'était la première fois que nous avons pu piloter cette machine sur le mouillé. Nous avons pu gagner en motricité tout au long de la journée et même si nous avons encore une certaine marge de progression, le comportement de la moto était satisfaisant. Aujourd'hui, nous étions mieux que dimanche dernier et ce dès le début de la journée. J'étais vraiment très frustré après la course, aussi aujourd'hui il fallait absolument trouver des solutions aux problèmes rencontrés durant les essais libres, les qualifications et la course. J'ai évoqué ces problèmes avec mon staff technique et aujourd'hui la moto était beaucoup plus efficace que dimanche. Nous avons effectué de nombreuses modifications durant l'après-midi et cela s'est traduit par une progression significative, ce qui redonne toujours confiance. Je suis content de mes chronos et maintenant j'attends avec impatience la prochaine course, en Turquie."

Naoya Kaneko : Responsable technique
"Nous avions un gros programme d'essais à abattre durant ces deux jours et lundi la pluie ne nous a pas aidés. Toutefois, cela nous a donné la chance de tester la moto sur le mouillé pour la première fois – ce ne fut donc pas une journée perdue. Ce matin encore, nous ne pouvions pas tester ce que nous avions prévu en raison de la météo, mais cet après-midi les conditions étaient bien meilleures. Avec les nouvelles pièces moteur, nous avons gagné en puissance, mais nous savons que nous devons encore travailler à ce niveau. D'après les pilotes, la moto était plus facile à piloter avec les nouvelles pièces de suspension et Randy indiquait que la motricité était meilleure aussi - ce qui correspond aux deux problèmes rencontrés par les pilotes avant la course. Malgré une météo peu favorable, les deux pilotes ont gagné plus d'une demi seconde par rapport à leurs temps en course, on peut donc dire que ces essais ont été productifs pour Kawasaki."

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›