Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Kawasaki prêt à livrer bataille à Istanbul

Kawasaki prêt à livrer bataille à Istanbul

Trois semaines après le Grand Prix d'Espagne, le team Kawasaki Racing prend la direction de l'Asie pour le Grand Prix de Turquie disputé cette semaine sur le spectaculaire circuit d'Istanbul Park.

Trois semaines après le Grand Prix d'Espagne, le team Kawasaki Racing prend la direction de l'Asie pour le Grand Prix de Turquie disputé cette semaine sur le spectaculaire circuit d'Istanbul Park.

Sur ce tracé orienté dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et qui comporte quatorze virages, Randy de Puniet et Olivier Jacque tenteront de rattraper leur contre-performance de Jerez, où a eu lieu la deuxième manche de la saison 2007.

Après les courses disputées à Losail et à Jerez, qui avaient accueilli des séances d'essais durant l'intersaison, l'épreuve de ce week-end verra les pilotes et teams MotoGP évoluer pour la première fois cette année sur le circuit turc.

Randy de Puniet est prêt à franchir un nouveau cap avec la Ninja ZX-RR en termes de développement, notamment après avoir effectué une séance d'essais privés très positive à Jerez au lendemain d'un Grand Prix décevant. Une nouvelle suspension arrière, des réglages châssis revus et diverses améliorations apportées au moteur permettent au jeune français d'aborder avec confiance son 20è Grand Prix dans la catégorie reine. Qualifié en sixième position sous la pluie l'an dernier à Istanbul, Randy de Puniet avait fini à la douzième place et avait ainsi décroché ses premiers points en MotoGP. Désormais plus mature et plus expérimenté, le français peut viser plus haut cette année.

Son compatriote Olivier Jacque a aussi effectué une séance d'essais fructueuse à Jerez, en se concentrant notamment sur la mise au point des suspensions et du châssis. Une nouvelle configuration de suspension arrière et une nouvelle fourche avant lui ont permis de retrouver ses marques après avoir vécu un week-end éprouvant sur le circuit andalou. Istanbul Park ne présentera aucune surprise à Jacque, qui avait déjà eu l'occasion d'y courir avec Kawasaki Racing en 2005 en tant que remplaçant d'Alex Hofmann, alors blessé. Désormais pilote titulaire, on peut s'attendre à ce qu'il livre bataille pour faire honneur à son statut d'ex-Champion du Monde.

Même si par le passé, les pneus Bridgestone n'étaient pas adaptés au revêtement peu abrasif du circuit d'Istanbul, la confiance règne chez Kawasaki Racing, les pneus pour cette course ayant été choisis, sur les conseils des techniciens Bridgestone, après une séance d'essais positive au Qatar.

Avec un choix de pneus pratiquement arrêté et les améliorations testées à Jerez, les pilotes et leur staffs techniques respectifs vont employer leurs efforts à signer dimanche prochain le meilleur résultat de Kawasaki Racing en ce début de saison.

Randy de Puniet : #14
"J'attends cette course avec impatience. Mon début de saison n'a pas été à la hauteur de mes espérances, mais je crois que Jerez a marqué un tournant. Nous avons bien amélioré la moto durant les essais, j'avais fini sur une bonne note, aussi j'aborde ce GP de Turquie en toute confiance. Toutefois, je ne veux pas me bercer d'illusions. Istanbul Park est un beau circuit, avec un tracé rapide, je l'aime beaucoup ! L'an dernier, j'avais eu des difficultés à régler la moto mais j'espère que cette fois, avec une année d'expérience derrière moi, ce sera plus facile. La portion que j'aime le moins est le dernier secteur, après la ligne droite, elle est trop lente et trop étroite. Je ne peux pas vraiment dire à quelle position je finirai, en tout cas je vais faire de mon mieux."

Olivier Jacque : #19
"Depuis que nous avons démarré en janvier, nous n'avons pas eu le temps de souffler et cette trêve a fait du bien à tout le monde, on a pu recharger les batteries pour revenir en forme. Je suis très excité à l'idée de reprendre le guidon, surtout après les essais de Jerez, qui avaient été très positifs. Là-bas la course avait été cauchemardesque, mais les essais m'ont laissé une meilleure impression. J'ai hâte d'essayer les améliorations moteurs à Istanbul, c'est un circuit que j'apprécie, il est assez original, avec des dénivelés et un premier virage très rapide. Il faudra un moteur puissant mais il ne faut pas oublier la dernière section, qui requiert une moto agile. Il est difficile de faire un pronostique, mais je serais content de finir parmi les dix premiers."

Ichiro Yoda : Directeur Sportif de Kawasaki
"Même si nous n'avons pas fait la course que nous souhaitions à Jerez, nous sommes repartis avec de bonnes impressions. Nous avons pu tester notre moto sous la pluie pour la première fois et nous avons eu l'occasion de travailler sur un nouveau châssis, de nouvelles pièces et nous avons travaillé sur la géométrie du cadre afin d'améliorer son comportement. La motricité, un des plus gros soucis rencontrés durant le week-end en Espagne, a été améliorée, et cela s'est traduit par la progression des performances de nos pilotes. Nous avons aussi essayé de nouvelles pièces afin d'optimiser le moteur, surtout à l'accélération. Istanbul est un circuit technique, dont le revêtement est peu abrasif et dont le tracé combine sections lentes et sections rapides. L'an dernier, la course avait été difficile, non seulement pour Bridgestone mais aussi pour Kawasaki, mais nous avons tous progressé depuis. C'est un circuit rapide et nous risquons de souffrir un peu, mais je suis sûr que nous ferons mieux qu'à Jerez. L'objectif est toujours le même : finir dans le top 10. Toutefois, nous ne saurons pas où nous nous situons avant la première séance d'essais libres. Nous pouvons encore gagner trois ou quatre dixièmes et je suis sûr que nous progresserons dans ce sens."

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, GRAND PRIX OF TURKEY, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›