Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jacque sur la touche

Jacque sur la touche

Victime d'une chute lors de la deuxième séance d'essais libres, Olivier Jacque souffre d'une profonde entaille à l'avant-bras droit ; le pilote saignait abondamment quand il a rejoint le centre médical du circuit, alors que son accident n'avait pas semblé particulièrement spectaculaire.

Victime d'une chute lors de la deuxième séance d'essais libres, Olivier Jacque souffre d'une profonde entaille à l'avant-bras droit ; le pilote saignait abondamment quand il a rejoint le centre médical du circuit, alors que son accident n'avait pas semblé particulièrement spectaculaire.

Après un premier examen mené par le staff de la Clinica Mobile, Jacque a été héliporté à l'hôpital Huashan de Shanghai, où sa plaie a été nettoyée afin de pouvoir procéder au traitement des muscles touchés.

L'ex-Champion du Monde 250cc rentrera dès ce soir en France, où il sera à nouveau opéré pour refermer la plaie, ce qui pourrait nécessiter une greffe de peau mineure.

« Pour le moment, nous ne savons pas exactement comment Olivier s'est blessé à l'avant-bras, mais il semblerait que son bras se soit pris sous la moto en chutant, » explique Ian Wheeler, responsable communication du team Kawasaki Racing.

« Sa blessure n'est pas grave mais très douloureuse et il risque d'être gêné durant les semaines. Pour le moment, il est impossible de savoir quand il pourra reprendre le guidon, mais nous devrions être fixés une fois qu'il aura été opéré en France et que sa blessure aura été refermée. Nous espérons évidemment qu'il sera en état de courir dans deux semaines au Mans, mais aujourd'hui, cela semble très difficile. S'il ne peut pas piloter, nous devrons envisager d'aligner un remplaçant, car le Grand Prix de France est très important pour Kawasaki. »

Tags:
MotoGP, 2007, SINOPEC GREAT WALL LUBRICANTS GRAND PRIX OF CHINA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›