Achat de billets
Achat VidéoPass

Jacque déclare forfait pour le Mans

Jacque déclare forfait pour le Mans

Olivier Jacque ne pourra pas participer à son Grand Prix national ce week-end au Mans. Les complications de la blessure dont il a été victime lors des essais libres du Grand Prix de Chine le forcent en effet à déclarer forfait.

Olivier Jacque ne pourra pas participer à son Grand Prix national ce week-end au Mans. Les complications de la blessure dont il a été victime lors des essais libres du Grand Prix de Chine le forcent en effet à déclarer forfait.

Victime d'une large entaille à l'avant-bras droit en chutant, le français avait été soigné dans un premier temps au centre médical du circuit avant d'être évacué à l'hôpital Huashan de Shanghai afin que la plaie puisse être nettoyée et refermée.

À son retour en Europe, Jacque a été examiné par le Dr Mir, qui a alors diagnostiqué un début d'infection. Le pilote Kawasaki a ensuite été hospitalisé durant trois jours, étant soumis à un traitement antibiotique pour combattre l'infection.

Les dommages musculaires dont il a été victime lors de l'accident et l'étirement de la peau résultant de l'opération qui consistait à refermer sa blessure lui interdisent encore tout mouvement et il ne retrouvera le plein usage de son bras droit et de sa main qu'en suivant un programme de physiothérapie intensive.

Ne pouvant bouger sa main droite, correspondant à l'accélérateur et au frein de sa Ninja ZX-RR, le pilote Kawasaki n'est pas en état de piloter une machine de MotoGP sur le circuit du Mans, un tracé sinueux et technique dont la nature 'stop & go' suppose un important effort physique, même pour un pilote en pleine forme.

Pour cette raison, Jacque, sur les conseils de ses médecins et après discussion avec le staff du team Kawasaki Racing, décide à contre-coeur de renoncer à la course du Mans. L'ex-Champion du Monde 250 ne viendra pas au Grand Prix de France et restera à Barcelone où il s'efforcera de retrouver la pleine possession de ses moyens en vue de la course suivante, le Grand Prix d'Italie au Mugello.

Olivier Jacque : Pilote Kawasaki #19
"Je suis évidemment très déçu de manquer ainsi ma course 'à domicile', mais vu que je ne peux pas bouger le bras droit, il m'est évidement impossible de courir au Mans. Les muscles de mon avant-bras ont été touchés dans l'accident et après l'intervention chirurgicale pour refermer la blessure, la peau est assez tendue. Du coup je ne peux pas étirer complètement mon bras et je ne pourrai pas le faire tant que je n'aurai pas suivi un programme de physiothérapie intensif afin d'assouplir la peau et de renforcer le muscle. Mais pour le moment l'essentiel est de combattre l'infection, ce qui veut dire que je dois aller à l'hôpital tous les jours. Une fois que ce problème aura été réglé, je devrais faire de l'exercice afin de pouvoir bouger mon bras normalement et être en pleine forme pour le Grand Prix d'Italie au Mugello. C'est dommage que ce soit arrivé maintenant car la moto a bien progressé par rapport au début de la saison et j'aurais pu espérer faire un bon résultat au Mans. J'espère qu'à mon retour, les résultats refléteront les progrès la moto. Je suis désolé pour le team, mais j'espère revenir aussi vite que possible, et surtout je leur souhaite beaucoup de réussite au Mans. Je ne peux que m'excuser auprès de nos supporters français qui s'attendaient à encourager deux 'locaux' sur Kawasaki au Mans mais je dois hélas renoncer à cette course. J'espère qu'ils seront tous derrière Randy en mon absence."

Ian Wheeler : Responsable Communication Kawasaki
"Hélas Olivier n'a pas eu d'autre choix que de déclarer forfait pour le Grand Prix de France au Mans une fois que l'étendue de ses blessures a été connue. Nous sommes désolés pour lui, car il était très motivé pour son Grand Prix national mais son bras manque de force et de mobilité pour pouvoir courir ce week-end en France. Heureusement, avec l'aide du Dr Mir, l'infection sera rapidement combattue et Olivier pourra commencer à travailler avec son physiothérapeute afin de regagner force et agilité. Si tout se passe comme prévu, nous pouvons espérer voir Olivier reprendre le guidon de sa Ninja ZX-RR pour le Grand Prix d'Italie au Mugello. Comme Olivier ne manquera qu'une seule course, Kawasaki n'a pas forcément besoin de faire appel à un remplaçant, même si nous étudions la possibilité d'aligner un deuxième pilote aux côtés de Randy de Puniet et si ce devait être le cas, nous l'annoncerons dans le courant de la semaine."

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, ALICE GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›