Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin à domicile

Michelin à domicile

Michelin part vers son Grand Prix national au Mans avec l'objectif de poursuivre le travail accompli lors du récent Grand Prix de Chine, lors duquel Valentino Rossi (Fiat Yamaha) a signé la deuxième place et Dani Pedrosa (Repsol Honda) la quatrième.

Michelin part vers son Grand Prix national au Mans avec l'objectif de poursuivre le travail accompli lors du récent Grand Prix de Chine, lors duquel Valentino Rossi (Fiat Yamaha) a signé la deuxième place et Dani Pedrosa (Repsol Honda) la quatrième.

A Shanghai, Rossi a fait preuve d'un pilotage très agressif pour s'emparer de la tête de la course à plusieurs reprises. A l'issue du Grand Prix, il a salué les derniers développements entrepris par Michelin, qui visaient principalement une augmentation de l'adhérence sur l'angle afin d'améliorer les performances en courbe.

Le Mans est un circuit qui diffère d'Istanbul et de Shanghai, les deux dernières manches du calendrier MotoGP. Le tracé du légendaire circuit français est principalement constitué d'accélérations et de freinages, avec de nombreuses courbes à vitesse lente et moyenne qui réclament d'excellentes performances au freinage, en courbe ainsi qu'à l'accélération. Comme toujours, Michelin adapte ses pneus de MotoGP aux besoins individuels des pilotes, des machines et des circuits.

Michelin bénéficie d'un palmarès éloquent au Grand Prix de France et a remporté l'ensemble des 14 dernières courses disputées sur trois circuits différents – Le Mans, Le Castellet et Magny-Cours.

« Michelin court sur son circuit national au Mans mais cela ne change pas vraiment les choses pour nous – chacune des 18 courses revêt la même importance, » indique Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. « Nous n'effectuons pas de tests spécifiques sur ce circuit et la principale préoccupation pendant le week-end pourrait bien venir de la météo, qui peut être assez imprévisible à cette période de l'année. »

" »Nous avons obtenu beaucoup d'informations suite aux GP de Turquie et de Chine, que nous utiliserons pour Le Mans. Nous avons été réactifs aux indications de nos pilotes, les choses se sont donc améliorées désormais et nous poursuivons notre travail dans cette direction. »

« Nous avons vu que Valentino disposait d'une bonne adhérence sur l'angle à Shanghai et qu'il pouvait vraiment se mesurer à Casey Stoner malgré une différence importante de vitesse de pointe. Si nous pouvons fournir à nos pilotes encore plus de grip sur l'angle, alors ils pourront se montrer encore plus agressifs dans les virages, ce qui s'avère très utile dans le cas d'une différence de vitesse importante entre les machines. Les carcasses avant et arrière plus rigides que nous avons créées depuis la Turquie se comportent bien, mais nous devons travailler conjointement sur les carcasses et les gommes. »

« Valentino et certains autres de nos pilotes auront des pneus différents au Mans, adaptés à leurs besoins, au tracé et mais aussi basés sur les informations récoltées lors des tests à Istanbul et sur la course de Shanghai. La direction prise avec les pneus de Valentino fonctionne également pour certains de nos pilotes, alors que certains autres utiliseront au Mans des pneus convenant mieux à leur style de pilotage. »

« Le Mans est principalement un circuit de freinage et de motricité, mais on y trouve plusieurs grandes courbes comme le gauche du Musée, ainsi que plusieurs courbes à droite comme la Chapelle et les Esses bleus où il faut de la stabilité en sortie pour aborder le gauche qui suit ainsi que le double droit à la fin du tour. »

« Il y a quelques portions droites mais pas aussi longues qu'à Shanghai, et donc je pense que nous sommes en bonne position pour être compétitifs. Nous espérons obtenir autant de grip sur l'angle qu'à Shanghai, ce qui permettra à nos pilotes de négocier les courbes plus rapidement et d'ouvrir les gaz plus tôt afin de favoriser la vitesse en sortie de courbe. »

« Le Mans implique également de disposer d'un bon avant pour entrer dans les épingles avec une bonne vitesse, et je suis persuadé que notre 16 pouces avant se comportera bien au Mans. L'ensemble de nos pilotes apprécie le 16 pouces et il était évident à Shanghai que ce pneu procurait à Valentino la confiance pour se montrer agressif dans les entrées de virages. Après la course, il nous avoué que l'avant avait été parfait. »

Communiqué Michelin

Tags:
MotoGP, 2007, ALICE GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›