Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin loupe le coche au Mans

Michelin loupe le coche au Mans

Les pilotes Michelin Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Valentino Rossi (Fiat Yamaha Team) ont fini aux 4e et 6e places d'un Grand Prix de France balayé par la pluie sur le circuit du Mans. Ils conservent leurs 3e et 2e places respectives au classement provisoire du Championnat du Monde MotoGP 2007.

Les pilotes Michelin Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) et Valentino Rossi (Fiat Yamaha Team) ont fini aux 4e et 6e places d'un Grand Prix de France balayé par la pluie sur le circuit du Mans. Ils conservent leurs 3e et 2e places respectives au classement provisoire du Championnat du Monde MotoGP 2007.

La course a démarré sous la bruine et l'ensemble des pilotes étaient équipés de pneus slicks, mais la pluie s'est abattue après neuf des 28 tours de course, contraignant les pilotes à rentrer aux stands pour enfourcher leur deuxième moto équipée de pneus pluie. Rossi avait mené les premiers débats mais n'a pu revenir aux avant-postes sous une pluie qui s'intensifiait tour après tour, contrairement aux prévisions de Michelin.

"Il est facile après la course de dire que nous avons choisi des pneus trop durs sous la pluie pour l'ensemble de nos pilotes," indiquait Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition chez Michelin. "C'est toujours à quitte ou double, à Phillip Island l'an dernier lorsque nous avons disputé le premier GP avec un changement de pneus à mi-course, nous avons fait un excellent choix et remporté la course. Evidemment, on ne sait jamais exactement comment la météo va évoluer mais nous savons désormais que nous aurions dû opter pour des pneus arrière plus tendres pour la plupart de nos pilotes."

"Nous ne nous attendions absolument pas à ce qu'il pleuve autant, notre estimation était que les précipitations seraient moindres, si bien que la plupart de nos pilotes ont opté pour des arrières de milieu de gamme, qui ne représentaient pas le meilleur choix pour le circuit détrempé. C'est pourquoi Valentino était contraint de prendre des trajectoires plus larges dans les virages et qu'il s'est fait doubler par plusieurs pilotes. Dani a choisi un arrière plus tendre car il opte habituellement pour des gommes plus tendres, et bien qu'il ne soit pas très à l'aise sur le mouillé il s'est montré assez rapide."

"C'est vraiment dommage car je pense que nous aurions pu réaliser une très belle course si les conditions étaient restées sèches. Valentino et Dani sont partis très fort dès le baisser du drapeau, ils se battaient devant, Nicky Hayden (Repsol Honda Team) pilotait également admirablement sur le sec, de même que Carlos Checa (Honda LCR) jusqu'à ce qu'il commette une erreur et chute, à un moment où de nombreux pilotes étaient très près en bagarre. Cette journée a été difficile mais nous le championnat est long. Le niveau de compétition est très relevé actuellement ce qui est très bien pour le sport. Nous avons hâte de nous battre de nouveau pour la victoire."

Communiqué Michelin

Tags:
MotoGP, 2007, ALICE GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›