Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi veut se relancer devant son public

Capirossi veut se relancer devant son public

L'an dernier, Loris Capirossi abordait son Grand Prix national au Mugello après avoir décroché trois podiums lors des cinq premières courses de la saison, dont une victoire à Jerez, et il ne comptait que quatre points de retard sur Nicky Hayden, alors leader du Championnat.

L'an dernier, Loris Capirossi abordait son Grand Prix national au Mugello après avoir décroché trois podiums lors des cinq premières courses de la saison, dont une victoire à Jerez, et il ne comptait que quatre points de retard sur Nicky Hayden, alors leader du Championnat.

Un an plus tard, le vétéran italien se trouve dans une situation moins confortable : depuis le début de l'année, il n'a signé qu'un seul podium en Turquie, et alors qu'on s'attendait à le voir figurer parmi les principaux prétendants au titre, il ne pointe actuellement qu'en septième position, à 64 points de son coéquipier Casey Stoner, solide leader du classement général et grande révélation de la première partie du Championnat 2007.

Après un début de saison en demi-teinte, Capirossi espère relancer sa campagne 2007 dès cette semaine au Mugello, un circuit qu'il affectionne tout particulièrement et où il est monté chaque année sur le podium depuis 2000 - à l'exception de 2002 où il n'avait pas pu défendre ses chances au guidon d'une NSR500 vieillissante face aux nouvelles 990cc 4-temps.

"Le Mugello est toujours un rendez-vous très spécial : c'est mon Grand Prix 'à domicile', mais aussi celui de Ducati," indique Capirossi. "C'est un grand moment pour tous les pilotes italiens ; l'an dernier je m'étais bien bagarré avec Valentino (Rossi) en tête de la course. Le public est toujours très enthousiaste et l'ambiance y est incroyable. J'adore ce circuit, il y a des virages fantastiques et des sections en montée et en descente qui sont très intéressantes - c'est un circuit très amusant et habituellement, j'y fais de bonnes courses."

"La nature du tracé devrait convenir à notre moto ; toutefois je ne me sens pas encore totalement à l'aise avec cette machine. Ducati fait de gros efforts afin d'adapter la moto à mon style de pilotage, je veux revenir dans le coup très rapidement et me battre aux avant-postes. Je suis convaincu que nous avons le potentiel nécessaire pour revenir en force, nous devons simplement rester concentrés et faire de notre mieux ce week-end et lors des courses qui vont s'enchaîner."

Tags:
MotoGP, 2007, GRAN PREMIO D'ITALIA ALICE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›