Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jacque et de Puniet bien placés pour le GP d´Italie Alice

Jacque et de Puniet bien placés pour le GP d´Italie Alice

Les pilotes Kawasaki, Olivier Jacque et Randy de Puniet se sont respectivement qualifiés en deux et troisième ligne pour le Grand Prix d'Italie Alice qui aura lieu demain matin sur le circuit du Mugello.

Les pilotes Kawasaki, Olivier Jacque et Randy de Puniet se sont respectivement qualifiés en deux et troisième ligne pour le Grand Prix d'Italie Alice qui aura lieu demain matin sur le circuit du Mugello.

A l'issue d'une séance marquée par une météo particulièrement instable, les deux pilotes ont bien géré leur temps alors que l'état de la piste évoluait en permanence. Après une première averse sur le circuit du Mugello, la séance de qualifications a démarré lentement, les pilotes prenant leur temps en attendant une amélioration de l'état de la piste. Toutefois Randy et Olivier ont été bien inspirés en début de séance : tous deux ont pu effectuer quelques tours rapides avant qu'il ne se remette à pleuvoir, une violente averse forçant les pilotes à rentrer aux stands. Confortablement installés parmi les dix premiers, ils ne relâchèrent pas leurs efforts pour autant et améliorèrent leurs chronos respectifs en fin de séance.

De retour sur la scène des Grands Prix après avoir manqué la course du Mans en raison d'une blessure, Jacque s'est emparé de la quatrième place de la grille, signant ainsi son meilleur résultat en qualifications au guidon de la Ninja ZX-RR 800cc. Les Kawasaki se distinguent ce week-end avec un nouveau moteur plus puissant à haut régime, une amélioration qui a fait ses preuves aujourd'hui. Avec un meilleur tour bouclé en 2'01.709, Jacque, ex-Champion du Monde 250cc, a terminé à un 1.350s du poleman, Casey Stoner, et à seulement 0.014s de Valentino Rossi.

De Puniet a nettement progressé par rapport à sa dernière visite au Mugello : qualifié en 14è position l'an dernier sur le circuit italien, le jeune français a cette fois décroché la septième place. De Puniet apprécie le circuit toscan et aujourd'hui, sur une piste pourtant détrempée, il a réussi à atteindre une vitesse de pointe de 304.48 km/h. Classé à 0.442s de Marco Melandri, de Puniet prendra le départ devant Dani Pedrosa.

Encore diminués par les conséquences de leurs chutes respectives à Shanghai et au Mans, Jacque et de Puniet espéraient rouler sous la pluie afin de pouvoir piloter dans des conditions moins contraignantes au niveau physique et jusqu'ici, la météo leur a été favorable. La course demain s'annonce aussi passionnante qu'imprévisible et le public devrait être présent en grand nombre pour ce qui est traditionnellement l'une des plus belles épreuves de la saison. Avec une météo imprévisible, les choses pourraient tourner encore une fois en faveur des pilotes Kawasaki.

Olivier Jacque : 4è - 20 tours - Meilleurs temps 2'01.709
"Cela faisait longtemps que je n'avais pas vécu une séance de qualifications aussi excitante. Notre stratégie a bien marché et j'ai obtenu mon meilleur résultat de qualifications en MotoGP. J'ai eu un très bon feeling sur le mouillé et nous avons pu améliorer les réglages de la moto aussi bien pour le mouillé que pour le sec. Nous avons gagné en motricité à l'arrière et en travaillant sur la cartographie du moteur, nous avons gagné en souplesse sur piste humide. Cet après-midi, je suis d'abord sorti avec des pneus pluie et j'ai pu améliorer mes chronos dès que la piste a commencé à sécher, avant qu'il ne pleuve à nouveau. Notre stratégie a encore payé un peu plus tard, car nous avons attendu les dix dernières minutes de la séance pour reprendre la piste, avec des pneus intermédiaires. La piste avait encore séché et je suis passé tout près de la première ligne. Je dois remercier mon staff car tout a bien marché aujourd'hui. Physiquement, je me sens bien sur le mouillé, et même ce matin, sur le sec, cela s'est mieux passé qu'hier. Mon bras n'est plus douloureux, mais je sens encore que je manque de force pour pouvoir attaquer sur le sec. La météo est instable et pour le moment nous n'avons aucune idée de ce qu'il se passera pour la course. Je préférerais courir sur le mouillé, car même si c'est plus délicat, c'est moins contraignant au niveau physique et ce sont des conditions que j'aime."

Randy de Puniet : 7è - 21 tours - Meilleur temps 2'02.443
"Je suis très déçu par la façon dont s'est terminée la séance de qualifications. Nous avons bien travaillé durant toute la journée, nous avons progressé sur le mouillé comme sur le sec et j'étais parmi les plus rapides durant une bonne partie de la séance de qualifications, mais à la fin, il y a eu un peu de confusion quand j'ai vu qu'il ne restait plus qu'une minute sur mon panneau. J'ai attaqué autant que je pouvais et j'ai amélioré mon chrono. Toutefois je ne savais pas que j'avais franchi la ligne alors qu'il restait encore quelques secondes et vu que la piste était un peu plus sèche et que ma moto était très efficace, je suis sûr que j'aurais pu me placer en deuxième ou même en première ligne... Aujourd'hui, ma blessure à l'épaule ne m'a pas trop gêné et je pense que cela ne me posera pas de problème demain, même si la piste reste sèche. Mon objectif est de finir parmi les huit premiers et tout peut arriver s'il pleut."

Ichiro Yoda : Directeur Sportif
"Je suis très satisfait de la performance d'Olivier, même s'il n'est pas au meilleur de sa forme, il a fait de gros efforts et a décroché une bonne place sur la grille, c'est très important. Hélas, nous ne pouvons pas dire la même chose de Randy. Il était en train d'améliorer ses chronos et avait une dernière chance de progresser mais il a manqué cette opportunité. Il faut qu'il se concentre et quand une opportunité se présente, il doit la saisir. Nous sommes ravis par les performances de la Nina ZX-RR et par le nouveau moteur, c'est un grand pas en avant - même si nous devons encore régler quelques détails. Nous attendons de voir comment sera la météo pour la course, mais nous espérons que nos deux pilotes terminent dans le top 8. Ce sera dur si la piste est sèche, mais nous avons démontré que nous pouvions y parvenir sur le mouillé."

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, GRAN PREMIO D'ITALIA ALICE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›