Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Démarrage studieux pour le team Kawasaki

Démarrage studieux pour le team Kawasaki

Une première journée chaude et ensoleillée à Montmeló a vu le team Kawasaki démarrer le Grand Prix Cinzano de Catalogne sur une bonne note.

Une première journée chaude et ensoleillée à Montmeló a vu le team Kawasaki démarrer le Grand Prix Cinzano de Catalogne sur une bonne note. Randy de Puniet et Olivier Jacque ont pu effectuer de nombreuses séries de tours rapides sur le tracé espagnol et à la fin de la séance, les 16 premiers étaient regroupés en 1.5 seconde.

Randy, qui souffre d´une blessure au genou depuis sa chute au Mugello, a couvert 48 tours au guidon de sa Ninja ZX-RR 800cc sur l´ensemble des deux séances d´essais. Le jeune français sait qu´il doit rebondir ce week-end après deux Grands Prix décevants en France et en Italie ; il s´est classé en treizième position avec un meilleur tour bouclé en 1´44.441.

Il s´est montré particulièrement à l´aise dans le troisième secteur intermédiaire, dans lequel il était le troisième plus rapide derrière Vermeulen et Hopkins, et juste devant Rossi. Avec une impressionnante vitesse de pointe de 315.974 km/h, de Puniet s´est placé juste devant le Champion du Monde en titre, Nicky Hayden.

Son coéquipier et compatriote Olivier Jacque pointait à la quinzième place à l´issue de la deuxième séance d´essais libres, avec un meilleur temps de 1´44.466, soit 1.367s de plus seulement que Dani Pedrosa, crédité du meilleur chrono de la journée. L´état de son bras s´améliore progressivement et l´ex-Champion du Monde 250cc est bien plus confiant que lors du dernier Grand Prix, en Italie, où malgré la douleur, il avait réussi à finir la course.

Le circuit de Montmeló, situé près de Barcelone, ayant un revêtement particulièrement bosselé, les pilotes Kawasaki et leurs mécaniciens vont devoir se concentrer sur les réglages de suspension et sur le choix des pneumatiques afin de tirer le meilleur de la Ninja ZX-RR.

La dernière séance d´essais libres qui aura lieu demain matin et la séance de qualifications devraient permettre aux pilotes Kawasaki d´améliorer leurs positions, Randy espérant notamment faire mieux que la dixième place qu´il avait décrochée en qualifications l´an dernier. Les écarts étant très réduits, les deux pilotes tiennent là une bonne chance de démontrer le potentiel de leur machine et ce dont ils sont capables.

Randy de Puniet : 13è - 48 tours - Meilleur temps 1´44.441
´Après avoir chuté au Mugello, je pensais que mon genou ne me poserait pas de problème, hélas cela n´a fait que s´empirer et j´ai eu une hémorragie interne. Mon genou avait doublé de volume, mais ça va mieux maintenant. Spidi a dû me préparer une nouvelle combinaison plus large de 10cm au niveau du genou ! Cela ne m´a pas gêné jusqu´à ce que je prenne le guidon, mais je sais que ce sera moins douloureux une fois une fois que ce sera moins enflé. Maintenant il faut juste que je me repose un peu. Ce matin, les conditions de piste n´étaient pas idéales et je manquais d´adhérence à l´arrière, mais nous avons remédié à cela en expérimentant un peu avec les pneus avant et arrière cet après-midi. L´écart avec les leaders n´est pas énorme et je suis sûr que nous pourrons encore progresser demain.´

Olivier Jacque : 15è - 46 tours - Meilleur temps 1´44.466
´Aujourd´hui, je me suis senti bien mieux qu´au Mugello. J´ai pratiquement retrouvé toutes mes forces, aussi je peux piloter de manière plus précise. Cela me permet de me concentrer sur la mise au point de la machine, au lieu de chercher à compenser un quelconque handicap. Ce matin, j´ai eu des difficultés car je manquais de grip à l´arrière et je ne pouvais pas maintenir ma vitesse dans les virages longs et rapides. Nous avons ajusté l´équilibre de la moto et grâce à de meilleures conditions de piste, j´ai bien progressé cet après-midi. J´ai aussi pu essayer différents types de pneus avant et arrière en vue de la course et nous sommes plus ou moins fixés sur notre choix pour dimanche. Mon résultat ne le reflète pas vraiment, mais nous avons bien démarré."

Naoya Kaneko : Responsable Technique
´Après la chute de Randy au Mugello, son genou a beaucoup enflé, mais il a bien travaillé aujourd´hui afin de mettre sa moto au point. Olivier aussi, il n´est pas à 100% de ses moyens, mais son bras va mieux. Pour le moment, nous avons les treize et quinzième places mais les chronos sont très serrés, les seize premiers se tiennent en 1.5s. Nous devons améliorer les réglages, nous savons déjà dans quels domaines nous devons travailler, surtout pour la section rapide du circuit. Le troisième virage ainsi que le dernier sont très importants et demain nous allons continuer de travailler sur l´équilibre de la moto afin qu´elle soit plus efficace dans ces portions du circuit. A Montmeló, la longévité des pneus est aussi très importante. Nous ne visons pas de résultat précis ce week-end, mais nous espérons que nos pilotes vont progresser petit à petit et qu´ils vont donner le meilleur d´eux-mêmes, comme d´habitude.´

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, GRAN PREMI CINZANO DE CATALUNYA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›