Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des hauts et des bas pour Kawasaki

Des hauts et des bas pour Kawasaki

Demain Randy de Puniet prendra le départ de la septième course MotoGP de la saison, disputée sur le circuit de Montmeló, depuis la première ligne. Il sera toutefois le seul pilote Kawasaki en piste, son coéquipier Olivier Jacque n´ayant pu se qualifier après avoir chuté lors des essais libres.

Demain Randy de Puniet prendra le départ de la septième course MotoGP de la saison, disputée sur le circuit de Montmeló, depuis la première ligne. Il sera toutefois le seul pilote Kawasaki en piste, son coéquipier Olivier Jacque n´ayant pu se qualifier après avoir chuté lors des essais libres.

De Puniet a démarré la journée avec une performance héroïque ce matin, surmontant la douleur causée par un genou gauche enflé suite à sa chute survenue la semaine dernière au Mugello. Randy a alors réussi à gagner plus d´une seconde par rapport à son meilleur temps de la veille et a bouclé la dernière séance d´essais en deuxième position derrière le leader actuel du classement général, Casey Stoner.

Toutefois le français n´avait pas fini de surprendre : au guidon de la Kawasaki Ninja ZX-RR, il s´est à nouveau distingué durant la séance de qualifications. Très tôt, il s´est hissé en tête du classement avec un meilleur tour bouclé en 1´41.901. Ce chrono lui permit de conserver la pole provisoire pendant la majeure partie de la séance, avant de se voir relégué en deuxième position par Valentino Rossi, le septuple Champion du Monde, qui signa un tour record en 1´41.855. Malgré les efforts des autres pilotes, de Puniet fut en mesure de conserver sa place en première ligne, n´ayant été battu que de 0.061s par Rossi.

Qualifié en deuxième position, Randy est le pilote Bridgestone le mieux placé sur la grille. Ce résultat reflète bien l´efficacité du partenariat liant le team au manufacturier de pneus japonais. Il s´agit aussi du meilleur résultat du français en qualifications depuis ses débuts en MotoGP : une performance de choix, surtout dans son état.

Toutefois le bilan de la journée n´était pas totalement satisfaisant pour le team Kawasaki. Olivier Jacque, récemment revenu de blessure après avoir chuté le mois dernier à Shanghai, a été victime d´un nouvel accident lors des essais libres. Le français a effectué un highside dans le virage nº5, une épingle lente, et a été évacué sur une civière, avec un collier cervical. Après avoir été examiné à la Clinica Mobile, Jacque a été transféré à un hôpital de Barcelone afin de passer des examens complémentaires. Il n´a donc pas pu participer à la séance de qualifications. Il s´agit d´une situation particulièrement frustrante pour le team et pour le pilote, ce dernier ayant eu du mal à trouver son rythme depuis le début de la saison.

Une météo estivale et une affluence record sont annoncées à Montmeló pour la course de demain. Reste à voir si Randy parviendra à maintenir sa cadence sur les 118,2 km du Grand Prix de Catalogne, mais d´ici là, le team est ravi de voir la ZX-RR à sa place, en première ligne.

Randy de Puniet : 2è - 18 tours - Meilleur temps 1´41.901
´Je suis très content de m´être qualifié en première ligne ! Hier nous avons eu quelques difficultés, mais mon staff a fait du bon travail dans la soirée et ce matin, ce qui ma dabord permis de faire deuxième ce matin lors de la troisième séance d´essais libres. Nous avons travaillé sur les réglages de suspension et sur le châssis, nous avons fait quelques ajustements sur la cartographie moteur et nous avons réglé le problème d´adhérence à l´arrière que nous avions rencontré hier. Ce matin j´ai essayé un pneu arrière un peu plus dur, et même s´il était un peu moins efficace après quelques tours, je pense qu´il devrait être adapté pour la course. Mon genou était très douloureux et j´ai attendu un quart d´heure avant de démarrer en qualifs. J´ai d´abord tourné avec le pneu de course que nous avons choisi et puis j´ai fait un run avec un premier pneu de qualifications. J´ai attaqué autant que je pouvais, je savais que j´étais trop juste physiquement pour exploiter les trois trains de pneus. Je suis vraiment épuisé maintenant, car en qualifications, il faut se donner à fond sur un tour lancé. Mon genou me gêne surtout quand je dois m´arrêter et repartir, pas quand je pilote. La course de demain sera dure, mais je suis sûr qu´après quelques tours, une fois que je serai dans le rythme, tout se passera bien.´

Naoya Kaneko : Responsable Technique
´Hier, nous avions dit que nous attendions que nos pilotes fassent de leur mieux, mais nous ne nous attendions pas à ce résultat. Toutefois Randy est un pilote professionnel et il l´a démontré aujourd´hui. Il a été très impressionnant, il s´est bien concentré pour aller décrocher une place en première ligne pour la première fois depuis qu´il est en MotoGP. C´est d´autant plus admirable si l´on prend en compte sa condition physique. Il a fait de gros efforts et il a effectué un excellent tour lancé. C´est dommage d´avoir manqué la pole pour seulement 0.061s, mais par rapport à nos attentes, nous pouvons nous dire satisfaits. Outre le résultat des qualifications, les progrès enregistrés aujourd´hui sont aussi une source de satisfaction, nous avions bien amélioré les réglages de la moto par rapport à hier. L´équilibre de la moto et la gestion électronique du moteur sont meilleurs et la moto est plus efficace dans les virages rapides, et cela favorise aussi la longévité du pneu. Nous savons que la course sera difficile pour Randy, mais ce serait bien de le voir rester dans le groupe de tête et tourner à un bon rythme.´

Michael Bartholemy : Responsable Compétition
´On a vécu des hauts et des bas durant ces dernières semaines. Nous avons vécu un week-end difficile au Mugello et franchement, on ne pouvait pas placer la barre trop haut pour ce week-end. Nous savions que Randy souffrait de sa blessure au genou, même s´il ne s´est jamais plaint alors que cela doit le gêner quand il pilote. Malgré tout, il a pris la piste et a fait un super chrono cet après-midi, il s´est qualifié en première ligne et n´a manqué la pole position que de très peu. Le regarder aller chercher ce chrono, connaissant son état, fut un moment très fort. Se qualifier en première ligne est une expérience très positive pour Randy, avant une course qui s´annonce difficile. C´est aussi une bonne chose pour le team, c´est la première fois que nous nous qualifions en première ligne depuis que le team est géré directement par Kawasaki, depuis novembre. Hélas Olivier a chuté ce matin et a pris un gros coup à la tête ; il a donc dû passer au centre médical et a été évacué à l´hôpital de Barcelone afin d´être examiné. Nous attendons les résultats et nous devrions avoir des nouvelles sous peu.´

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, GRAN PREMI CINZANO DE CATALUNYA, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›