Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De Puniet héroïque à Barcelone

De Puniet héroïque à Barcelone

Défiant tous les pronostiques, Randy de Puniet a décroché cet après-midi à Catalunya son meilleur résultat en MotoGP en ralliant l´arrivée en cinquième position.

Défiant tous les pronostiques, Randy de Puniet a décroché cet après-midi à Catalunya son meilleur résultat en MotoGP en ralliant l´arrivée en cinquième position. Malgré une blessure au genou, conséquence d´une chute au Mugello, et une épaule bandée depuis sa chute au Mans, le pilote du team Kawasaki Racing a effectué une course à tambour battant et a gardé à distance bon nombre de rivaux habitués à évoluer aux avant-postes.

Qualifié pour la première fois de sa carrière en première ligne dans la catégorie MotoGP, il avait abordé le premier virage en cinquième position avant de se faire passer par Toni Elias. Quelques tours plus tard, l´espagnol du team Honda Gresini percuta de Puniet, touchant le guidon du français mais aussi son genou blessé. Toutefois Randy a gardé son calme et a réussi à reprendre la cinquième place devant Elias, position qu´il conserva jusqu´à l´arrivée.

Devant 112600 spectateurs, Randy a effectué une véritable démonstration, s´accrochant jusqu´au bout malgré la douleur qu´il ressentait au genou. Sous une chaleur caniculaire, il était aussi gêné par une épaule douloureuse et avait du mal à respirer normalement, mais cela ne l´écarta pas de son objectif. Tout au long de la course, ses chronos démontraient sa régularité et sa concentration.

A l´arrivée, un Randy aussi éreinté que rayonnant célébrait ce résultat avec un wheelie ´à la Biaggi´. Il concluait ainsi un week-end au cours duquel il aura régulièrement figuré aux avant-postes, ne s´inclinant que face à Casey Stoner, le leader du championnat du monde, lors des essais libres, puis à Valentino Rossi, septuple champion du monde, lors des qualifications. Sachant que ces deux pilotes ont terminé aux deux premières places de la course, le bilan ne peut-être que positif pour le team Kawasaki Racing et son pilote.

Avant ce week-end, Randy n´avait jamais fait mieux que huitième, résultat qu´il avait atteint en Turquie et en Chine. En marquant les onze points de la cinquième place aujourd´hui en Espagne, Randy se hisse en treizième position au classement général.

Victime d´une chute lors de la dernière et troisième séance d´essais libres, son coéquipier Olivier Jacque n´a pas pu se qualifier pour la course d´aujourd´hui. Touché au cou, le français doit rester au repos à Barcelone, mais heureusement toute possibilité de blessure grave a été écartée. Son absence fut un désavantage évident pour le team Kawasaki, qui va suivre de près l´évolution de sa condition physique.

La prochaine course de la saison, le Grand Prix Nickel & Dime de Grande Bretagne, aura lieu dans deux semaines à Donington Park. Il s´agit d´une autre épreuve toujours très populaire et le team espère voir l´occasion de progresser à nouveau et de démontrer le potentiel de sa Ninja ZX-RR.

Randy de Puniet : 5è
´J´ai encore du mal à reprendre mon souffle maintenant, mais je suis content de ce que j´ai fait aujourd´hui. Non seulement parce qu´il s´agit du meilleur résultat de ma carrière en MotoGP, mais aussi car j´y suis arrivé malgré ma condition physique. Je savais que ce serait dur, mes blessures au genou et à l´épaule, avec cette chaleur, ne m´ont pas aidé. J´ai fait un départ correct puis j´ai perdu quelques places. Elias a réussi à me passer après que je me sois fait une frayeur dans le virage de la Caixa. J´étais sixième au premier tour, mais je savais que ma moto valait mieux que cela. Je ne sais pas ce qu´il s´est passé, mais quelques tours plus tard, Elias m´a touché au genou et au guidon, et même si le dépasser à nouveau ne fut pas trop difficile, ce fut suffisant pour perdre de vue les leaders. J´ai attaqué et je tournais à un bon rythme, mais ils étaient bien plus rapides. Nous avons fait du bon travail ce week-end et ma Ninja ZX-RR et mes pneus Bridgestone ont très bien marché aujourd´hui. J´étais complètement concentré sur mes chronos, sur mes points de freinage... A la fin, Capirossi se rapprochait mais j´ai réussi à le garder à distance et je suis très content de décrocher cette cinquième place. Je dois remercier tout le monde, le team Kawasaki et Bridgestone, qui m´ont permis de faire une belle course. J´espère que nous pourrons continuer dans cette direction.´

Michael Bartholemy : Responsable Compétition
´Un seul mot convient pour décrire la performance de Randy aujourd´hui : impressionnant. Malgré ses blessures, il a tourné à un rythme incroyable tout au long du week-end, il s´est accroché à la deuxième place, aussi bien lors des essais que durant les qualifications. On pouvait lire la douleur sur son visage à chaque fois qu´il enlevait son casque, mais aujourd´hui en course, il a été très régulier et il n´a pas été refroidi par la collision avec Elias en début de course. Sur la fin, je pensais que Capirossi et Vermeulen risquaient de le rattraper, mais il a réalisé qu´ils étaient en train de réduire l´écart et il a conservé un bon rythme pour conserver l´avantage jusqu´à l´arrivée. Au bout du compte, il a décroché son meilleur résultat en MotoGP et a signé le meilleur résultat de Kawasaki depuis la réorganisation du team. Le résultat de Randy vient compenser un peu le fait qu´Olivier n´ait pas pu courir après avoir chuté samedi. Après avoir vécu quelques Grands Prix décevants, on n´aurait pas pu espérer un meilleur week-end et j´espère que Catalunya constituera un tournant dans une saison marquée jusqu´ici par la malchance.´

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, GRAN PREMI CINZANO DE CATALUNYA, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›