Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

West dans le top 10, de Puniet au sol

West dans le top 10, de Puniet au sol

Anthony West a démontré aujourd´hui à Assen pourquoi il avait été choisi pour courir sous les couleurs du team Kawasaki Racing pour le reste de la saison 2007, en attaquant avec brio pour aller décrocher une place parmi les dix premiers alors qu´il ne disputait là que sa deuxième course en MotoGP avec la Kawasaki Ninja ZX-RR.

Anthony West a démontré aujourd´hui à Assen pourquoi il avait été choisi pour courir sous les couleurs du team Kawasaki Racing pour le reste de la saison 2007, en attaquant avec brio pour aller décrocher une place parmi les dix premiers alors qu´il ne disputait là que sa deuxième course en MotoGP avec la Kawasaki Ninja ZX-RR.

N´ayant rejoint le team Kawasaki que la semaine dernière à Donington Park, West a à peine eu le temps de s´adapter à la Ninja ZX-RR mais cela ne l´a pas empêché de décrocher une fantastique neuvième place lors du TT Assen.

L´ex-pilote 250cc et Supersport, réputé pour son efficacité sous la pluie, a créé la surprise en effectuant une course exemplaire sur le sec à Assen. Il s´est montré particulièrement déterminé, affichant une ténacité rarement vu chez un pilote débutant dans la catégorie reine.

Après un départ moyen depuis la septième place de la grille, le jeune australien s´est rapidement mis dans le rythme et s´est retrouvé impliqué dans une bagarre à quatre avec Alex Hofmann, Carlos Checa et Marco Melandri. Même si ces pilotes plus expérimentés ont tout essayé pour le décontenancer, West s´est bien défendu, ne craignant pas de leur donner la réplique durant la majeure partie de la course.

Très à l´aise avec sa nouvelle machine et ses pneus Bridgestone, West n´a pas flanché et a finalement réussi à porter son total de points à douze en l´espace de deux courses.

Son coéquipier Randy de Puniet avait aussi manqué son départ, mais comme West, il avait réussi à reprendre du terrain après quelques tours. Aussi décevant que fût ce début de course, vu qu´il partait de la première ligne pour la deuxième fois cette saison, il se rapprochait des avant-postes et revint rapidement sur Chris Vermeulen, alors septième.

Après avoir enchaîné quelques tours rapides, de Puniet passa à l´attaque mais cette tentative se solda par un accrochage entre le français et l´australien. De Puniet n´était alors pas en mesure de reprendre la piste et fut contraint dabandonner.

Cet abandon constitue une grosse déception pour le français qui avait fait d´excellentes courses récemment, surtout à Catalunya et à Donington où il avait fait cinquième puis sixième. Il aura encore une fois été malchanceux à Assen, un circuit où il avait été contraint de partir depuis les stands l´an dernier après avoir eu un souci mécanique au départ.

La prochaine course aura lieu dans deux semaines au Sachsenring, en Allemagne, ce qui laissera le temps aux hommes du team Kawasaki Racing de faire le point sur un Grand Prix des Pays-Bas marqué par des hauts et des bas.

Anthony West : 9è
´J´étais nerveux au départ, et dès que j´ai relâché l´embrayage, j´ai su que mon départ était loupé. Beaucoup de pilotes m´ont passé à ce moment-là et il m´a fallu quelques tours pour me mettre dans le bain, mais j´ai fini par trouver le bon rythme. J´étais dans un petit groupe avec Hofmann, Checa et Melandri et nous nous sommes battus tout au long de la course. Les positions changeaient en permanence, chacun a tenté sa chance et ce fut assez chaud. Ce fut une bonne expérience car j´ai beaucoup appris. Je suis content d´être resté au contact de ces pilotes tout au long de la course, je ne me suis pas fait décrocher. Je suis très content, car l´un de mes objectifs pour cette saison était de finir parmi les dix premiers, mais je ne pensais pas que ce serait pour cette course !´

Randy de Puniet : Abandon
´Je suis déçu car j´ai fait un mauvais départ, j´ai perdu huit places entre le départ et le premier virage, je ne sais pas pourquoi. Je dois vraiment travailler là-dessus. Après cela, j´ai passé quelques pilotes et je suis remonté en huitième position, derrière Vermeulen. J´ai essayé de le passer, mais je l´ai percuté et nous sommes sortis de la piste. Je suis désolé pour Chris et déçu pour le team, car jusque-là c´était un très bon week-end.´

Michael Bartholemy : Responsable Compétition Kawasaki
´Globalement ce fut un très bon week-end. Randy était confiant sur le mouillé comme sur le sec et il avait décroché une excellente position sur la grille. Anthony avait aussi fait du bon travail jeudi et vendredi. Ils ont tous les deux manqué leur départ puis Randy a joué de malchance en chutant ; de son côté, Anthony a fait une course fantastique. Je ne suis pas souvent impressionné mais je dois dire qu´aujourd´hui, il y est parvenu. Il n´a passé que quelques heures sur la moto mais c´est un battant, il n´a pas hésité face à des pilotes tels que Checa, Hofmann ou Melandri. Je suis très content. Au dernier tour, j´avais encore du mal à croire qu´il puisse finir dans cette position. Il a fait du beau boulot.´

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, A-STYLE TT ASSEN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›